page contents

Pelland - Notre Histoire

De la Bretagne aux Amériques.

Joseph Alfred MOUSSEAU

M 1837 - 1886  (48 ans)


Information Personnelle    |    Médias    |    Notes    |    Carte d'événements    |    Tous

  • Nom Joseph Alfred MOUSSEAU 
    Naissance 17 juil 1837  Berthierville QC Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu 
    Sexe
    Décès 30 mars 1886  Montréal QC Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu 
    ID personne I18763  Notre Grande Famille
    Dernière modif. 13 sept 2018 

    Père Louis MOUSSEAU 
    Mère Sophie DUTEAU 
    ID Famille F10690  Feuille familiale  |  Tableau familial

    Famille Marie Louise Herméline DESROSIERS,   n. 16 sept 1839, Berthierville QC Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu 
    Mariage 20 août 1862  Berthierville QC Trouver tous les individus avec un évènement dans ce lieu 
    Dernière modif. 13 sept 2018 
    ID Famille F10689  Feuille familiale  |  Tableau familial

  • Carte d'événements
    Lien Google MapNaissance - 17 juil 1837 - Berthierville QC Lien Google Earth
    Lien Google MapMariage - 20 août 1862 - Berthierville QC Lien Google Earth
    Lien Google MapDécès - 30 mars 1886 - Montréal QC Lien Google Earth
     = Lien Google Earth 

  • Photos
    JosAlfredMousseau.jpg
    JosAlfredMousseau.jpg
    mousseau.jpg
    mousseau.jpg

  • Notes 
    • Joseph-Alfred Mousseau
      (1837-1886)
      Premier ministre conservateur de
      1882 à 1884

      Né dans la paroisse Sainte-Geneviève-de-Berthier, le 17 juillet 1837, fils de Louis Mousseau, cultivateur, et de Sophie Duteau dit Grandpré.
      Étudia à l'académie de Berthier et poursuivit ses études de droit auprès de Louis-Auguste Olivier, Thomas Kennedy Ramsay, L. Thomas Drummond et Louis Bélanger. Admis au barreau du Bas-Canada le 2 avril 1860. Créé conseil en loi de la reine le 28 février 1873.

      A épousé dans sa paroisse natale, le 20 août 1862, Hersélie Desrosiers, fille de Léopold Desrosiers, notaire, et de Louise Douaire Bondy.

      Exerça sa profession à Montréal et s'associa avec plusieurs avocats, notamment Mes Joseph-Adolphe Chapleau et Laurent-Olivier David. En 1862 et 1863, il fut propriétaire du journal Le Colonisateur avec Ludger Labelle, Joseph-Adolphe Chapleau, Laurent-Olivier David, D. Ricard, L.-W. Tessier, L.-O. Fontaine et Louis-Victor Sicotte (député de Saint-Hyacinthe à la Chambre d'assemblée de la province du Canada de 1851 à 1863 et titulaire du ministère Macdonald (J.-S.)-Sicotte en 1862 et 1863).

      Fonda en 1870, avec George E. Desbarats et Laurent-Olivier David, l'hebdomadaire L'Opinion publique.

      Élu député conservateur à la Chambre des communes dans la circonscription de Bagot aux élections de 1874. Réélu en 1878. Démissionna lors de sa nomination au Conseil privé et se fit réélire sans opposition à l'élection partielle du 20 novembre 1880. Président du Conseil privé dans le cabinet J. A. Macdonald du 8 novembre 1880 au 19 mai 1881. Nommé secrétaire d'État dans le cabinet J. A. Macdonald le 20 mai 1881. Réélu sans opposition aux élections de 1882, mais démissionna le 28 juillet de la même année. Élu député conservateur à l'Assemblée législative dans la circonscription de Jacques-Cartier à l'élection partielle du 26 août 1882. Cette élection fut annulée le 7 mai 1883. Réélu à l'élection partielle du 26 septembre 1883. Premier ministre, président du Conseil exécutif et procureur général de la province de Québec du 31 juillet 1882 jusqu'à sa nomination comme juge à la Cour supérieure du district de Rimouski, le 22 janvier 1884.

      Auteur de: Cardinal et Duquet victimes de 1837-1838 (1860) et La Confédération, c'est le salut du Bas-Canada (1867).

      Décédé à Montréal, le 30 mars 1886, à l'âge de 48 ans et 8 mois. Inhumé dans le cimetière Notre-Dame-des-Neiges, le 2 avril 1886.

      Petit-fils d'Alexis Mousseau, député de Warwick à la Chambre d'assemblée de la province du Bas-Canada de 1820 à 1824 et de 1827 à 1830, et député de Berthier de 1830 à 1838. Frère de Joseph-Octave Mousseau, député indépendant de Soulanges à la Chambre des communes de mars à décembre 1891. Neveu de Pierre-Eustache Dostaler, conseiller législatif. Oncle et beau-père de Joseph-Octave Mousseau et cousin d'Omer Dostaler, tous deux députés à l'Assemblée législative. Grand-père de Ghislaine Perrault, épouse d'André Laurendeau, député à l'Assemblée législative.