page contents

Pelland - Notre Histoire

De la Bretagne aux Amériques.

Notes


Arbre:  

Résultats 2,001 à 2,050 de 2,842

      «Précédent «1 ... 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ... 57» Suivant»

 #   Notes   Lié à 
2001 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. ROCHELEAU, Mathilda (I245416)
 
2002 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Éva Rose Marie (I1511)
 
2003 Née le 14 novembre 1814 à Berthier selon son acte de décès. GODIN, Geneviève (I31699)
 
2004 Née sous le nom de Marie Délima, décédée sous le nom d'Henriette. PELLAND, Marie Délima Henriette (I8182)
 
2005 NELLIE (HALL) BRADSHAW
NELLIE (HALL) BRADSHAW, 95, of Francis Street, a retired assembler, died Friday at Pleasant Manor Nursing Home, Attleboro.

She was the wife of the late William P. Bradshaw. Born in Nova Scotia, Canada, a daughter of the late Clark and Annie (Martin) Hall, she had lived in Windsor, Vt., before moving to Rehoboth 10 years ago.

Mrs. Bradshaw was an assembly-line worker at Goodyear Tire and Rubber Co. in Windsor for many years before retiring in 1970.

She was the past president and member of the Senior Citizens Club in Windsor, and a member of World War Mothers in Vermont.

She enjoyed gardening, and oil painting.

She leaves two sons, Theodore C. Bradshaw of Colchester, Conn., and William C. Bradshaw of Baltimore; a daughter, Mary M. Bradshaw-Rosa of Rehoboth; and 10 grandchildren and 11 great-grandchildren. She was the sister of the late Olive, Annie, Edna and Edith Hall.

A memorial service will be held at a time to be announced in Rehoboth Congregational Church.
Providence Journal (RI) - Monday, April 8, 2002 
BRADSHAW, William (I221741)
 
2006 Nephritis chronic CLOUTIER, Maria (I4640)
 
2007 Nephritis dementias BRISSON, Louis (I111403)
 
2008 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Arthur Henri (I7812)
 
2009 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Jon J (I15956)
 
2010 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. GADROW, Glenn Paul (I253541)
 
2011 No 1042
Concession par le sieur Courthiau à Pierre Pennelant le 2 mars 1759
Fut présent le Sieur Jean Baptiste Courthiaud, négociant de cette Ville au nom et comme fondé de procuration du Sieur Pierre Noël Courthiau, son frère, seigneur de Berthier, lequel a par ces présents volontairement reconnus avoir concédé à titre de cens et rentes foncières et seigneuriales proffit de lots la vente saisine et amande quand le cas y échoira, et promet garantir de tous troubles à Pierre Pennelant, habitant de Berthier icy présent et acceptant preneur et retenant audit titre pour lui ses hoirs et ayant causes une livre et concession sise et située en la ditte seigneurie de Berthier de trois arpents de front jusque à la coste du St-Esprit d'un côté à François Paris la Madeleine, et d'autre côté à Alexis Boucher ainsy que La ditte terre le poursuit et comporte sans aucunne réserve mouvant en censière de la ditte seigneurie de Berthier et envers le domaine d'icelle chargée de deux sols et un demy minot de bled froment sec____ nel loyal le marchand # et d'un sol par chaque arpent en superficie letout de cens et rente foncières et seigneuriales et non rachetables payable par chacun an au onze novembre et dont la première année de payment échoira et se fera au onze novembre porchain, ledit cens portant lots et vente déffaut proffit saisine et amande quand le cas y échoira avec tous les autres droits seigneuriaux conformément à la coûtume de Paris suivi en ce païs la ditte terre ____ au moulin de laditte seiguerie de Berthier à peine de confiscation desdits grains d'amande arbitraire et de se payer au meunier le droit le droit de mouture des grains qu'il aura fait moudre ailleurs se révervant Monsieur Courthiau audit nom le droit de retrait même par préférance aux parents lignages en cs de vente du tout ou partie de la ditte concessionen rembourçant l'acquéreur du prix pricipal de la ditte acquisition frais mises et loyauts coûts sans par ledit preneur et les ayant causes pouvoir vendre et aliéner la ditte concession à proffit de gens de main morte ny mettre cens sur cens sera tenu ledit preneur et les ayant causes de donner du decouvert à ses voisins souffrir sur icelle tous les chemins et ponts qui y seront jugés utiles et necessaires tenir feu et lieu sur la ditte terre dans l'an ce jour datte de présentes travailler le cultiver icelle tellement que les dits cens et rentes seigneurialles puissent aisément s'y percevoir sera loisible audit bailleur de prendre sur ladite conscession sans rien payer audit preneur et les ayant causes tous les bois de charpente dont il aura besoin pour la batisse d'une église moulin presbitère principal manoir et les autres coitrées publiques en outre touttes les pierres de carrières propres à tailler sables et autres matériaux généralement quelconques dont il aura besoin pour bâtir sans aussi en rien payer audit preneur lesdits hoirs et ayant causes qui ne pourront construire aucuns moulins ans l'exprès consentement et permission par écrit dudit Sieur prenuer qui se réserve en toutes les pierres de moulanges qui se trouveront sur la ditte terre et lequel dit preneur ses hoirs et ayant causes seront tenus de conserver tous les bois de chesne propres pour la construction des vaisseaux a tout ce que dessus ledit prenuer de dit soummis et obligé tant pour lui que pour ses hoirs et ayant causes promis et promets de payer audit sieur Courthiau en sa maison seigneurial audit lieu de Berthier son recenseur ou au porteur des présentes les dits cens et rentes seigneuriales par chacun an audit jour onse novembre et ainsy continuer d'année en année auqeul payment outre le privilège primiftif acquis sur laditte terre ledit preneur a affecté et hypothequé tous ses biens présens et avenirs une obligation ne dérogeant à d'autre sera tenu ledit preneur de faire borner nullament la ditte terre tant en front qu'en profondeur pour un arpenteur juré dudit procès verbal de bornage en donner copie audit sieur Bailleur et ledit preneur ses hoirs et ayant causes avoient manqués a fallu faire deux clauses cy dessus en ce cas pourra ledit sieur Courthiau rentrer de plein droit en la susditte concession sans nous le garder ny observer aucune forme ny figure de procès ces présentes néantmoins demeurants en leur force et vertu pour avverages dudit cens et rentes seigneuriales lors vente et échus fournira ledit preneur à ses frais et dépens copie des présentes en bonne forme audit sieur Bailleur dans huit jours prochains d'huy car ainsi prometra obligera venant a fait et passé audit mon réal étude de Panet l'un des notaires l'an mil sept cent cinquante neuf le deuxième mars après midy et a ledit Bailleur signé et ledit preneur déclarer ne scavoir de ce enquis lecture faitte

# par chaque vingt de___ la superficie.
J.B Courthiau
Danré DeBlanzy
Panet 
PELLAND, Pierre Louis Martin dit (I8)
 
2012 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Noël Albert (I7767)
 
2013 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. FRANKLIN, Michael Marion (I19385)
 
2014 Nom Peter T Bosley
Type d'événement Death
Date de l'événement 1928
Lieu de l'événement , , California, United States
Sexe Unknown
Âge 68
Année de naissance (estimée) 1860 
BEAUSOLEIL, Pierre (I186416)
 
2015 Nom : BARIBEAU
Père : BARIBEAU
Date de décès : 2002-01-16
Conjoint(e)(s) : ?
Prénom : Florette
Mère : ?
Date de parution : 2004-07-16
Paru dans :
Au CHRTR, pavillon Saint-Joseph, après une courte maladie, le 16 janvier 2002, est décédée à l'âge de 86 ans et 4 mois, Mme Florette Baribeau, épouse de feu Charles Auguste Trudel, demeurant à Sainte-Geneviève-de-Batiscan. La famille accueillera parents et ami(e)s au salon de la : Maison Roland Hivon inc. 41, rue de l'Église Sainte-Geneviève-de-Batiscan Heures d'accueil : vendredi de 19h à 22h, samedi, jour des funérailles, à partir de 11h. Les funérailles auront lieu le samedi 19 janvier, à 14h en l'église de Sainte-Geneviève-de-Batiscan. L'inhumation aura lieu au cimetière paroissial. La défunte laisse dans le deuil ses enfants : André (Marbelia Jimenez) de Montréal, Roland (Louise Pelland) de Saint-Grégoire, Pauline de Trois-Rivières, Julie (Martin Vandal) de Saint-Georges-de-Champlain, Claire (Robert Geoffrion) de Mercier, Aline (Timothée B. Aka) de Trois-Rivières et Gérald de Batiscan; ses petits-enfants : Marc-André Trudel et sa mère Nénita Lacsam, Michel Trudel, Dayana Martinez, Caroline et François Trudel, Augustin, JeanRobert et Émilie Desmeules et leur père Bernard Desmeules, France et Éric Vandal, Alexandre et Pascal Geoffrion, CharlesFrançois et Louis Aka Trudel; son frère, Jean Baribeau (Irène Leblanc); sa soeur, Éthel Baribeau (feu Claude Jacob); ses belles-soeurs : Colette Trudel, Yvette Despins (feu Daniel Baribeau), Marie-Laure Leblanc (feu Richard Baribeau); une amie proche de la famille, Huguette Mathon; ainsi que plusieurs neveux, nièces, cousins, cousines et de nombreux ami(e)s. Des dons à la Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l'intestin seraient appréciés. Renseignements : 418-325-2462. Télécopieur : 418-325-3566. Courriel : rolandhivon@videotron.net 
BARIBEAU, Florette (I42171)
 
2016 Nom : BOUCHARD
Père : BOUCHARD
Date de décès : 2002-09-17
Conjoint(e)(s) : ?
Prénom : Yvette
Mère : ?
Date de parution : 2002-09-19
Paru dans : Cyberpresse - Le Quotidien / Le Progrès Dimanche, Saguenay, QC
Le 17 septembre 2002 est décédée au Complexe Hospitalier de la Sagamie, à l’âge de 86 ans et 9 mois, Mme Yvette Bouchard, épouse de feu M. Roland Dufour, fille de feu M. Wellie Bouchard et de feu dame Oveline Tremblay, demeurant au 2802, rue Prince-Albert à La Baie. La famille accueillera les parents et ami(e)s le mercredi 18 septembre 2002 de 14 h à 17 h et de 19 h à 22 h à la Coopérative funéraire du Fjord 1091, avenue Mathieu (coin 2e Rue), La Baie Jeudi, jour des funérailles, le salon sera ouvert à compter de 9 h. Les funérailles auront lieu le jeudi 19 septembre 2002 à 11 h à l’église St-Alexis (secteur Grande-Baie). L’inhumation des cendres aura lieu au cimetière St-Alexis de La Baie. La défunte laisse dans le deuil ses enfants : Yves Dufour (Michèle Duchesne), Cyrille (Carole Dallaire), Denise (Denis Pelland), Jeanne (Maxime Gagné) Pierre (Lucie Bolduc), Julien (Dominique Lavoie) et Jean (Isabelle Gagné) ; ses petits-enfants : Steeve, Marie-Josée, Annie (François Gagnon), Yohan (Catherine Simard), Julie (Carl Gilbert), Jean-François (Josée Munger), Valérie (Frédérick Gagnon), Dominique (Dany Laplante), Jasmin, Caroline, Joëlle et Jean-David ; ses sœurs : Carmen Bouchard (feu Robert Fortin), Lucia (feu Maurice Lesage). Elle était la sœur de feu Marie-Ange Bouchard (feu Thomas Boudreault), feu Raymond (Blandine Duval), feu Florian (Flacy Potvin). Elle laisse également ses beaux-frères et belles-sœurs : Mgr Georges-Henri Dufour, feu Gustave (Marguerite Simard) ainsi que de nombreux neveux, nièces, parents et ami(e)s. Pour les personnes désireuses d’offrir des dons, une personne bénévole de la Fondation de l’Hôpital de La Baie sera présente au salon afin de les recueillir. Pour informations : bureau 418-697-0075 * télécopieur : 418-697-7875 * courriel : coopdufjord@royaume.com Direction funéraire : Coopérative funéraire du Fjord. (Membre de la Corporation des Thanatologues du Québec). Paru le 2002/09/19 dans Le Quotidien KWUQ2797 
BOUCHARD, Yvette (I176093)
 
2017 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. DRINKWINE, Irma (I186538)
 
2018 Nom : DUBUC
Père : DUBUC
Date de décès : 2006-04-16
Conjoint(e)(s) : Gustave Dubuc
Prénom : Lucille
Mère : ?
Date de parution : 2006-04-20
Paru dans : Le Journal de Montréal, QC
DUBUC, Lucille 1916-2006 À Lachine, le 16 avril 2006, à l'âge de 89 ans, est décédée Lucille Dubuc, épouse de feu Gustave Dubuc. Elle laisse dans le deuil ses enfants Gisèle (feu Jacques Pelland), Gilbert, Mariette (Bernard Clairmont) et Jean (Lise Lefebvre), ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, ses frères et soeurs, beaux-frères et belles-soeurs, neveux et nièces ainsi que parents et amis(es). Les funérailles auront lieu le samedi 22 avril 2006 à 11 heures, en l'église St-Isidore de La Prairie. La famille recevra les condoléances à compter de 10h30. Direction: URGEL BOURGIE. 
DUBUC, Lucille (I176080)
 
2019 Nom : JASMIN
Père : JASMIN
Date de décès : 2006-02-19
Conjoint(e)(s) : Ernest Vanden Abeele
Prénom : Yvette
Mère : ?
Date de parution : 2006-02-21
Paru dans : Le Journal de Montréal, QC
VANDEN ABEELE (née Jasmin), Yvette 1912 - 2006À la Résidence Légaré de Montréal, le 19 février 2006, est décédée Yvette Jasmin, épouse de feu Ernest Vanden Abeele, mère de Robert (Hélène Pelland), Louise (Jean LeMenn), Guy (Louise Goyer), feu Julien, Monique (René Patte), Philippe (Micheline Robert) et Rachel et grand-mère de Marc, Patrick, Marie France (Pelland), Annie, Hugues et Valérie. Elle laisse également dans le deuil sa soeur Anne Marie Lecavalier et sa belle-soeur Laura Jasmin. La famille désire remercier de tout coeur le personnel de la Résidence Légaré pour les soins prodigués durant les 8 dernières années. Les funérailles auront lieu le jeudi 23 février 2006 à 11 h à la chapelle Mariale de l'église de St-Laurent, 807 boul. Ste-Croix, St-Laurent. La famille recevra les condoléances de 9 h à 11 h, jeudi matin au Complexe funéraire Urgel Bourgie 816, boul. Ste-Croix, angle de l'Église St-Laurent www.urgelbourgie.com Paru le 2006/02/21 dans La Presse EWSF5652 
JASMIN, Yvette (I6425)
 
2020 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. ROBILLARD, Cécile Marguerite Marie (I140294)
 
2021 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. ROSS, Berthold (I12985)
 
2022 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. SAVIGNAC, Flore Laurentia Marie (I45474)
 
2023 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. SAVIGNAC, Julien Thérien Joseph (I82690)
 
2024 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. THIBAULT, Dolorès (I175911)
 
2025 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. TRAHAN, Gérard (I128876)
 
2026 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Mary Agnes (I3415)
 
2027 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. CAMARAIRE, Alfred Henri (I34236)
 
2028 Nom de la mère Luména Marion RAYMOND, Rosa Anna (I260551)
 
2029 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Émile Joseph Alfred (I911)
 
2030 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. ROBERTS, David Armand (I111466)
 
2031 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. EASTER, Elizabeth (I259753)
 
2032 Nom: Raymond John Lang
Type d'événement: Marriage
Date de l'événement: 09 May 1981
Lieu de l'événement: Essex Junction, Chittenden, Vermont, United States
Sexe: Male
Nom du père: Ralph
Nom de la mère: Ruth
Nom du conjoint: Cheryl Ann Trudo
Date de naissance du conjoint: 29 Feb 1956 
LANG, John (I267352)
 
2033 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, William Francis (I107075)
 
2034 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Joseph R (I13583)
 
2035 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. LACOSSE, Norbert Paul (I244147)
 
2036 NORMAN — Grace Poteet (Pugh) Moore left earth to enter Heaven Tuesday, Nov. 19, 2013, at the age of 98 years and two months. Though we mourn her passing from our world, we know we will meet again in her new home, and we rejoice that the Lord shared her with us all those years.

Grace was born on Sept. 19, 1915, to Bedford and Mary Susan (Brown) Poteet in Whitleyville, Tenn., in the post office there. Bedford was postmaster, and they lived in the back rooms. At the age of 4, her family moved to Oklahoma, following the oil and gas boom. She graduated from Terlton High School in 1934, married Odell E. Pugh, and they started their family, dad’s crew: Jo Elane, Carol Ann and Donna Jean completed the picture.

She was preceded by Odell; their youngest daughter, Donna Jean; her parents; one brother; and one nephew; and aunts and uncles too numerous to list but waiting for her arrival in heaven.

Grace is survived by two daughters, Carol A. Chausse of Norman and Jo Elane (George) Moore of Cushing; her sister, Virginia Lea Wall of Salem, Ore.; seven grandchildren; 16 great-grandchildren; 13 great-great-grandchildren; numerous nieces and nephews and abundant friends.

Per her request, no services are scheduled at this time. A memorial will be hosted for her at a later date.

Arrangements have been entrusted to the care of Primrose Funeral Service, primrosefuneralservice.com.

Norman Transcript, Thursday, Nov. 21, 2013 
HAMM, Carol Ann (I195654)
 
2037 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. MAIGRET, Ernest Henry Joseph (I103230)
 
2038 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. FAZEL, Norman (I240529)
 
2039 NORMAND L. HOULE, 61, of 170 Lakeshore Drive, Pascoag, died Friday at York Memorial Hospital in York, Maine. He was the husband of Barbara E. (Greenlund) Smith-Houle.

Born in Woonsocket, he was a son of the late Donat and Albertine (Jodoin) Houle.

Mr. Houle was a special projects manager for CVS in Woonsocket. He was a member of the Elks in Woonsocket, and the Italian WorkingMan's Club.

Besides his wife he leaves a son, Robert N. Houle of Sarasota, Fla.; a daughter, Debra A. Sabalewski of Warwick; two sisters, Gertrude Heroux of Woonsocket and Yvonne Lambert of Brigham, Mass.; six stepsons, Marc Smith, Bruce Smith, both of Woonsocket, Dana Smith of Blackstone, Mass., Keith Smith of Pascoag, James Keck of Woonsocket, Paul Keck of St. Cloud, Fla., and six grandchildren.

The funeral will be held Tuesday at 10 a.m. at the Holt Funeral Home, 51 3South Main St., Woonsocket. Burial will be in Union Cemetery in North Smithfield.
Providence Journal (RI) - Sunday, October 15, 1995 
HOULE, Donat (I235066)
 
2040 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. BACON, Camille (I223026)
 
2041 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. LEBEAU, Marie (I243958)
 
2042 Norwich Bulletin (CT)

April 26, 2007

Section: OBITUARIES
Page: B2

Otto Blankenfeld
Author: Norwich Bulletin

Article Text:

NORWICH- Otto Ernst Blankenfeld, 84, of Palmer Street Extension died Wednesday at the Haven Healthcare Center in Norwich. He was born in Norwich on September 2, 1922, son of the late Egon and Eliza (Vogel) von Blankenfeld. Otto served his country honorably in the United States Army during World War II. On April 7, 1945, he was united in marriage to Alma Boenig. Mrs. Blankenfeld died on October 23, 1977. Mr. Blankenfeld was the owner / operator of Palmer Press Printing Co. in Norwich. Otto was very active all his life. His most notable achievements were as past President and past Grand Trustee of the Germania Lodge, past President of the Maennerchor Club, a member of the Norwich Golf Club, German Shooting Club and the Sprague Rod and Gun Club. He also excelled in golf and pool. Among his awards are two golf tournament wins, first in 1965 the Presidents tournament and in 1968 the GrandDad's tournament. Otto also hit a hole in one at the Groton Sub Base Golf Course. Mr. Blankenfeld was a member of the American Pool Association -- Norwich Division. He was the top performing player "Best of the Best" four years in a row. In bowling he sponsored a team, "Palmer Press" in the tavern league winning the "Raymond LaRochelle Memorial Trophy" three years in a row from 1975 to 1978, retiring that trophy named after his son in law. One of Otto's favorite past times was fishing.

In addition to his beloved wife and parents, Otto was predeceased by a granddaughter Lisa LaRochelle who died in 1992; two brothers Egon Blankenfeld and Paul Giverdom, Sr.; and one sister Louise Dowd. He is survived by two daughters Bernice LaRochelle of Lisbon and Linda Fedor of Taftville; three grandchildren Raymond LaRochelle, Jr. of Franklin, Karen Hill of Vernon and Michael Broughton, Jr. of Taftville; two great grandchildren Ashley LaRochelle of Lisbon and Myranda Williams of Taftville.

The Funeral will assemble on Saturday at 9 AM at the Cummings -- Gagne Funeral Home, 82 Cliff Street, Norwich and proceed to a 10 AM Mass of Christian Burial at St. Mary's Church in Norwich. Burial will follow in St. Joseph Cemetery in Norwich. Calling hours will be at the funeral home on Friday from 2 to 4 and 7 to 9 PM. 
VON BLANKENFELD, Otto Ernst (I182364)
 
2043 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. RIVARD, Frederick (I240960)
 
2044 notaire et secrétaire du roi, général des monnaies

Carrière à la chancellerie:
Nommé secrétaire des finances en remplacement de Macé Picot, avant même qu'un office de n. et s. fût disponible (B. N., fr. 5727, fol. 118VO). La date des provisions n'est pas connue ; mais, d'après les actes royaux conservés dans B. N., fr. 20715, elle doit être placée entre le 8 juin 1479 (n° 294), date de la dernière signature de Picot, et le 7 oct. 1479 (n° 298), date de la première signature de Germain de Marie. Il existe toutefois un contreseing « G. de Marie » au bas d'une missive royale du 10 mars 1478 (Lettres de Louis XI, VII, p. 2).
Le contreseing « G. de Marle » se rencontre fréquemment jusque dans le courant du mois de mai 1481 : dans les registres du Trésor des chartes, 148 contreseings entre févr. 1480 (A. N., JJ 205, n° 232) et mai 1481 ( JJ 216, n° 18) ; tous ont été donnés « Par le roy », ou « Per regem », sauf pour JJ 207, n° 218, « Par le roy daulphin », et JJ 208, n° 113, « Par le conseil » ; 49 contreseings de missives (Lettres de Louis XI, XI, p. 300).
De Marie était encore appelé n. et s. le 18 juin 1481 (A. N., S 6421).
En vertu de ses lettres de provisions il recevait des gages de 12 s. p. par jour et était autorisé à cumuler l'emploi de secrétaire des finances avec l'office de général des monnaies dont il était pourvu : le roi précisait qu'à la suite de cette nomination de secrétaire des finances, dont lui-même avait eu l'idée, Germain de Marle était contraint de « discontinuer plusieurs grans moyens, proufïitz et avaintaiges qu'il avoit chacun jour » à Paris et dans le royaume (B. N., fr. 5727, fol. cit.).
Outre ses gages de général des monnaies, qui étaient de 600 1. t. par an (29 juin 1481, B. N., P. Or. 1859, doss. 42839, p. 59), Germain de Marie touchait en 1480 une pension de 1 200 1. (B. N., fr. 2900, fol. 9).
Signature : 1480, 9 févr. (A. N., P 16, n° 128).
Le séjour relativement court de Germain de Marle à la chancellerie n'a été qu'un épisode dans l'existence d'un personnage dont l'activité s'est exercée dans bien d'autres domaines. Sur le reste de sa carrière nous nous bornerons à quelques indications sommaires.
Déjà changeur et négociant en vins à Paris en 1457 (P. Champion, loc. cit. ; A. Lanly, François Villon. Œuvres, I, p. 201, n. 1 ; J. Monicat, Comptes du domaine de la ville de Paris, II, col. 76), il était un notable marchand de sel en 1475 (B. N., P. Or. 1859, doss. cit., p. 56) ; Louis XI fit alors de lui un général des monnaies (R. Gandilhon, Politique économique de Louis XI, p. 333).

Seigneuries et biens:
A Paris, près du Louvre, il fit bâtir quatre maisons rue du Chantre ; en 1489 il possédait une maison et un jardin rue Saint-Thomas-du-Louvre (Berty, Topographie historique du vieux Paris, Louvre-Tuileries. I, p. 25 et 105-106 ; les deux rues ont disparu au milieu du xixe siècle).

Autres activités:
Échevin de Paris du 16 août 1474 au 16 août 1480 (A. N., KK 1009, fol. 10) ; prévôt des marchands le 16 août 1502 (Registres des délibérations, I, p. 312 ; Mlle Lehoux, loc. Cit.).

http://www.famillesparisiennes.org/public/jlm/n03lespine.html#L%27ES 
DE MARLE, Germain (I199392)
 
2045 Note : La Roque, op cit, livr XI, p. 1178-1179 Surville 1910 op cit, p.232 Surville A "Généalogie de la famille de Roussel" Le Pays Bas-Normand 1911, premier bulletin p.9-15. Durand de Saint-Front Jean "Armorial"Le Pays Bas-Normand , nouvelle série, 1968; n°4 p.40 La Nocherie Commune de Saint-Bômer, canton de Domfront (Orne) . Le 28 janvier 1433, Jean de la Poterie, obtient par lettres du Roi, "souffrance d'un an" pour faire foi et hommage de la seigneurie de la Nocherie " à lui venuë & écheuë de la succession & decez de son aieulle".[La Roque p.1179] Par conséquent, même si on ignorait les noms du père et de la mère de Jean de la Poterie, les lettres de 1433 , qui précisent les modes de dévolution de la seigneurie de la Nocherie, fournissent la preuve de ses aiëuls. Par ailleurs, les noms du père et de la mère de Perrette de Roussel se trouvent dans Surville: elle serait la fille de Juliot de Roussel, sieur de Bréel, et de Charlotte de Moustier [Surville, 1911 p.11]. Toutefois selon Durand de Saint-Font, la généalogie de Roussel publiée pae Surville,"mélange sans preuves[les Roussel de Saint-Bômer] aux Roussel du Comté de Mortain [et] aux Roussée de la Nocherie . Cette généalogie est entièrement à refaire au-delà de 1450. On n'a pas la preuve du père et de la mère de Jean de la Poterie; on n'a la preuve que de ses aïeuls. Néanmoins il pourrait bien s'agir d'Almaric de la Poterie, epoux de Philippote de Lignon mariés avant le 22 janvier 1397, date où celle-ci partage avec sa soeur aînée Colette la succession de leur père Olivier de Lignon [document rapporté par l'abbé Gourdel]. Cette filiation est vraisemblable, car elle expliquerait que, et la seigneurie de Lignon, et le prénom d'Olivier, soient tombés dans le patrimoine des Saint-Germain. En effet La Roque écrit que "la seigneurie de Lignon à laquelle succéda la maison de Sainte Marie ensuite celle de la Poterie, & enfin les seigneurs de Saint-Germain-Langot estoit anciennement possédée par ceux de Lignon".; néanmoins, il n'affirme pas explicitement que les Saint-Germain descendent d'Olivier de Lignon. POTERIE, Jean de la de la Nocherie et Lignon (I87457)
 
2046 Notes for Robert le Vavasur and Juliane de Moulton

1270 Oct. 18. Westminster. Pardon to Elizabeth and Annor, daughters and heirs of William le Vavassur, and their heirs, fo 60l. which they have paid at the Exchequer, and in consideration of the service of Robert le Vavassur, their grandfather, of all accounts, arrears and reckonings wherein their grandfather was bound to the king on the day of his death of the whole time he was sheriff of Nottinham, Harstan and Belesovere, sub-escheator in the said counties, and keeper of the king's demesnes, vaccaries and stock there, and of all fines which he made with the king with regard to all bailiwicks which he had in his lifetime, and of all things which the king could require of them touching the debts of their grandfather; and quitclaim to them of all receipts (exceptis), liveries and expenses wherein their grandfather could be bound to the king. Remission to them also and to all bailiffs who were in the service of their grandfather, from all charges, claims, inquisitions, pleas and demands which the king could have by reason of the said bailiwicks and keeping, and quittance of the said Elizabeth and Annora from all prises made by their grandfather or his bailiffs to the king's use at that time. [1]

1285 April 23. Langley. To the treasurer and barons of the exchequer. Order to cause Elizabeth and Annora, daughters and heirs of William le Vavasour, to be acquitted of all accounts, arrears, and reckonings (raciocinia) in which Robert le Vavasour, their grandfather, was indebted to the late king for all the time when he was sheriff in cos. Nottingham and Derby, constable of the castles of Notingham, Hareston, and Bollesovere, sub-escheator in those counties, keeper of the said king's demesnes, herds of cows (vaccariarum), and stock, and of all fines that he made with the said king for all the bailiwicks that he had of the late king in his lifetime, and of everything that can be exacted from Elizabeth and Annora for their grandfather's debts for any reason, as the late king, by his letters patent, which the king has inspected, remitted and pardoned all these to Elizabeth and Annora. 
LE VAVASOUR, High sheriff of Lancashire Robert (I199093)
 
2047 Notes individuelles

Théodose Ier, en latin Flavius Theodosius, Augustus, aussi nommé Théodose le Grand, né en 347 et mort le 17 janvier 395, est empereur romain de 379 à 395 (fêté le 17 janvier). Il est le fils de Théodose l'Ancien.

Il est le dernier empereur à régner sur l'Empire romain unifié.

Les sources antiques sur le règne de Théodose sont assez nombreuses et variées mais se contredisent fréquemment. C'est pourquoi le personnage possède une image ambiguë. Aujourd'hui encore les historiens cernent mal cet empereur, qualifié de « Grand » mais aussi accusé de fanatisme religieux, d'indécision et de mollesse. Il faut cependant juger ce règne à l'aune de la période dramatique que vit l'empire, invasion des Goths, crise religieuse avec la fin du paganisme, et rester prudent et mesuré dans la présentation de son bilan[1].

Dans les sources primaires nous disposons tout d'abord du code théodosien, recueil de lois publié en 438 sous le règne de son petit-fils Théodose II. Il faut ajouter les Constitutions sirmondiennes[2].Certaines lois se retrouvent dans le code Justinien, du VIe siècle. Ces recueils permettent de connaître une part non négligeable de l’œuvre législative de Théodose, sans toutefois que celle-ci s'y retrouve dans son intégralité.

Nous disposons aussi de plusieurs discours prononcés devant Théodose par des rhéteurs païens, en particulier ceux de Pacatus à Rome et de Thémistios à Constantinople. Ces discours contiennent chacun un éloge de l'empereur à qui ils s'adressent, indépendamment des attentes de leurs auteurs. À la même période, le sénateur de Rome, mais aussi rhéteur, Symmaque est l'auteur d'une vaste correspondance adressée à un nombre élevé de personnalités proches de Théodose. Enfin Libanios, sans doute le rhéteur le plus célèbre de l'époque, est l'auteur de plusieurs discours adressés directement à Théodose et, comme Symmaque, d'une importante correspondance avec les principaux notables du règne[3].

Les principales figures religieuses de l'époque sont aussi une source de renseignements précieux en particulier leur correspondance. Ainsi celle d'Ambroise de Milan, qui a des relations étroites avec les divers empereurs de cette fin du IVe siècle, et qui est une source importante non seulement sur le règne de Théodose mais aussi sur l'ensemble des événements de la période. Ambroise de plus est l'auteur de l'oraison funèbre de Théodose. Quant à Jean Chrysostome, nous lui devons les Homélies sur les statues[4], allusion à la révolte de 387 à Antioche et une autre homélie[5] lors d'un anniversaire de la mort de Théodose quelques années plus tard.

Théodose Ier est probablement né le 11 janvier 347 à Cauca, aujourd'hui Coca, une petite ville dans le Nord-Ouest de la province romaine de Gallaecia, à proximité de l'actuelle Ségovie. Son père, qui s'appelle aussi Flavius Theodose, est un militaire victorieux[6] de Valentinien Ier, et possède de grandes propriétés dans cette région. Pour une raison incertaine il est exécuté à Carthage au début de l'année 376 probablement sur ordre de Valens[1]. Ses grands-parents paternels, Honorius et Thermantia, étaient déjà des chrétiens nicéens-orthodoxes, tout comme son père et lui-même. Théodose avait aussi un frère, Honorius, dont il adopta plus tard la fille Serena et qui devait avoir une grande influence par son mariage avec le magister militum Stilicon.

Le jeune Théodose passa son enfance dans son Espagne natale. On ne connaît presque rien de son éducation, à l'exception de l'intérêt qu'il montre pour les études d'histoire et aussi du fait qu'il devait être très ouvert. En raison de sa haute naissance, il reçoit probablement une bonne éducation. 
FLAVIUS, Théodose Ier (I201170)
 
2048 Notes individuelles

Valentinien Ier (Flavius Valentinianus) (321 - 17 novembre 375), co-empereur romain de 364 à 375 avec son frère cadet Valens, empereur de 364 à 378.

À la mort de l'empereur Jovien (363 - 364), il n'est pas question de lui donner pour successeur son fils Varronien, mais comme à la mort de l’empereur Julien, une assemblée de hauts fonctionnaires et d’officiers, à Nicée, délibère sur le choix de l’empereur (20 février 364). Elle désigne Valentinien (Flavius Valentinianus), fils d’un officier d’origine pannonienne arrivé jusqu'au rang de gouverneur de province, et lui-même, comme naguère Jovien, officier de la maison de l’empereur.

L’armée lui demandant de s’adjoindre tout de suite un collègue, il désigne, à Nicomédie, (28 mars 364), son frère cadet Valens (Flavius Valens), simple protector, sous Jovien, qui reçoit pour sa part l’Orient avec Constantinople pour capitale, tandis que Valentinien prenait l’Occident avec Milan pour résidence.

Le 24 août 367, Valentinien, qui vient d’être gravement malade, proclame empereur à Amiens son fils Gratien (Flavius Gratianus), qui devint Auguste à 8 ans.

Valentinien délivre la Gaule des Alamans, reconstruit les fortifications du Rhin et renforce l’armée gauloise. Il prend comme capitale Trèves, en 367. Son grand général Théodose l'Ancien reprend la province de Bretagne, envahie par les barbares d’Écosse, d’Irlande et germaniques.

En Afrique, il doit faire face à la révolte de Firmus entre 373 et 375, qui occupe Césarée et qui est tué par Théodose l'Ancien.

On lui doit une loi qui interdit les unions avec les barbares en 370. Il entretient une foi chrétienne sincère, mais avec le souci de maintenir à l’égard du clergé chrétien les droits supérieur de l’État. Il confirme en 373 l’élection d’Ambroise à l’évêché de Milan et intervient dans les troubles qui ont lieu lors de l’élection du pape Damase Ier en 366.

Il meurt en Pannonie où l’a appelé une guerre contre les Quades et les Sarmates en novembre 375. Son second fils Valentinien II est alors proclamé empereur par ses soldats, en plus de Valens et Gratien. 
DE ROME, Valentinien Ier (I201172)
 
2049 Notes: is said to have been a kinsman and a companion in arms of William the Conqueror. Humphrey was the godfather of William and was certainly close to him because we see the names of William, duchess Mathilde, and their children associated with Humphrey's children. Old English books designate him Humfridus cum Barba or Humphrey with the Beard. His beard distinguished him from other Norman knights of the period because they habitually shaved. He was in possession of the lordship of Taterford in Norfolk. This family originated from Bohon in the arrondissement of St. Lo in the Cotentin, Normandy, where there still exists St. Andre and St. Georges De Bohon. The mound of the old castle is still visible. Humphrey is reported in the chronicles of Wace as the companion of the Conqueror at Senlac. He is reputed to have been a near kinsman of Duke William, but how or in what degree is unknown. The fact remains that the witnesses to the Benedictine priory at St George's in 1092, were all members of King William's immediate family or branches thereof.

Humphrey is mentioned in the Domesday Book (a great census taken of all the lands and people in England as ordered by William, between 1080 and 1086) as a champion and defender of the throne, and as lord of Taterford in Norfolk. Much of his wealth is attributed to the goodwill of William and the spoils of the campaigns, which was not a unique situation. However, the possession of large estates and properties in England was not all fun; they were hard to protect from raiders and warring lords. Humphrey probably also benefitted from Normandy's continued growth and profits from his holdings. 
DE BOHUN, Humphrey the Bearded (I198754)
 
2050 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. LAFRAMBOISE, Andrée (I9434)
 

      «Précédent «1 ... 37 38 39 40 41 42 43 44 45 ... 57» Suivant»