page contents

Pelland - Notre Histoire

De la Bretagne aux Amériques.

Notes


Arbre:  

Résultats 101 à 150 de 2,842

      «Précédent 1 2 3 4 5 6 7 ... 57» Suivant»

 #   Notes   Lié à 
101 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. CERESIA, Andrew G (I201895)
 
102 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Matthew Wayne (I18635)
 
103 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Michael Anthony (I7360)
 
104 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. POULETTE, Michel Georges Rogatien Joseph (I138144)
 
105 Vente et Abandon fait par François et Jacques Pellant, Michel et Alexis Boucher, leurs femmes et Louis Pellant 26 mars 1757 notaire Monmerqué
Par devant Cyr de Monmerqué, notaire royal en la jurisdiction royalle de Montréal soussigné, résident à Berthier et tesmoins en fin nommés; Furent présens Jacques Martin dit Pellant, habitant du dit lieu , Marie Ursule Durand sa femme, François Martin dit Pelln et Marie Thérèse Laporte sa femme, Michel Boucher, habitant du dit lieu et Marie Anne Martin, et Alexis Boucher, aussy habitant du dit lieu et Marie Geneviève Martin, lesquels femmes de leur mary authorisés pour l'effet des présentes;
Lesquels ont vollontairement reconnus et confessé avoir sollidairement entr'eux par les présentes ___ sans division ny dissension ny ______ avoir vendu , cédé, quitté et abandonné dès maintenent et à à toujours, promis et promettent sollidairement et sous la caution sollidaire et réciproque de tous uns et chacuns leurs biens meubles immeubles présent et à venir, garentie de tous troubles, dette, hypotèques, éviction, substitution, alliénation et tous autres empeschmens générallement quelconque à Louis Pellan habitant du dit lieu et Marie Catherine Martin sa femme qui est authorisée pour l'effet des présentes, à ce présent et acceptans acquéreurs pour luy, leurs hoirs et ayant cause, chacun leur part et portion de terre qu'il leur a été léguée ___ de deffunt Yves Martin leur père et beau père, tant meubles qu'immeubles, comme aussy ont pareillement cédé, quitté et abandonné tous leurs droits successifs qu'ils peuvent espéreer de la succession future de Marie Piette, leur mère et belle mère, qu'immeuble, trouvé en la concession de Berthier ainsy que les dites prétentions cy dessus vendu et abandonné, se poursuivent et comportent sans en rien retenir, réserver ny exepter par les dits cédans en faveur de les dits acquéreurs dit bien scavoir et connoistre, et s'endit comptant et satisfait _______________ dont ils sont compant et satisfait ____ dessus, vendu en la censive de la seigneurie de Berthier, envers le domaine d'icelle chargé des cens et rentes et devoirs seigneuriaux portés par le contract de vente; cette vente, cession et abandon et déslaissement aussy faite à la charge de payer à l'avenir les dites cens et rentes et devoirs seigneuriaux en proportion de la totalité porté par le contract de concession; quitte et nette des dits cens et rentes et devoirs seigneuriaux de tout le passé jusqu'à ce jour; et outre pour et moyennant le prix et somme de cent livres qui est pour chacuns des dits vendeurs, celle de vingt cinq livres, qu'ils reconnoissent chacun d'eux avoir reçu avant la passation des présentes, dont ile en quittent et déchargent les dits acquéreurs et tous autres générallement quelconque dont quittance; Et prendre soin de la dite Marie Piette leur mère et belle mère tant en santé que malade, de luy fournir ______ de fournir aussi suivant sa qualité et sa condition et de payer les detted sy aucune se trouvent au jour de déced; ce quoy les dits acquéreurs ont promis ___ par ces présentes ___ d'accomplir les dites __ dessus sont hypothèqué de tous leurs bien meubles et immeuble présent et à venir;

Au moyen de tout ce que dessus les dits vendeurs et cédans ont cédé, quitté, transporté et deslaissé dès maintenant et à toujours tous et tels droits de propriété, fond, très fond, nom, raison, et action, saissine et possession, voulant et consentant les dits vendeurs et cédans que les dits acquéreurs en soit et demeure les seuls propriétaires comme un bien à luy appartenant et provenant de loyal acquest; à commencer la dite jouissance des dites prétentions cy dessus vendu lorsque partage en sera fait et prétentions cy dessus abandonnées au jour de déced de la dite Marie Piette leur mère et belle mère , luy en faisant dès à présent les dits vendeurs et cédans , toutes démission, rétrocession, transport, requis et accoutumé;

Constituant à cette effet leur procureur général et spécial le porteur des présentes, auquel ils ont donné et donnent tout pouvoir.

Car ainsy & Promettant & Obligeant & Renonçant & Fait et passé au dit Berhier, maison des dits acquéruers, après midy, l'an mil sept cent cinquante sept, le vingt six mars, en présence de Pierre Gigot, _____ , et Antoine Rocy, aussy ___ tous deux tesmoins demeurant au dit lieu et tesmoins à ce requis qui ont signé avec le dit notaire, à la réserve des dits vendeurs et les dits acquéreurs qui ont desclarés ne scavoir escrire ny signer de ce enquis lecture faite suivant l'ordonnance.
Gigot Antoine Rocy
Monmerqué notaire Royal. 
PIET, Marie (I2)
 
106 Vizier of the South

Harsiese. ca. 780-760 Time of Pimay.
Son of Pedieset by a third wife named Her-bast. Served first as Sem Priest and later as High Priest. Served as High Priest at the burial of the Apis bull in the second year of Pimay’s reign. Buried in Memphis. [Dodson, Hilton, pg 218] 
EGYPT, Harsiese I of (I198314)
 
107 ¸A vérifier RAINVILLE, Roméo (I123958)
 
108 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. LAFRENIÈRE, Pierre-Luc Joseph (I68216)
 
109 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Désiré François-Xavier c.s.v. (I11168)
 
110 - inhumée dans la cave de l'ancienne église.
- elle est la première personne à avoir été enterrée dans la cave de l'ancienne église qui n'était alors qu'en construction. 
VANASSE, Agathe (I21406)
 
111 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. GADROW, John Devere (I36474)
 
112 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, François-Xavier (I1235)
 
113 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. MAYOTTE, Bernard J (I108739)
 
114 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. CARR, Thelma Irene (I36472)
 
115 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. RIVAL, Prosper (I22748)
 
116 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Timothy Lee (I2334)
 
117 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. GUTENBERGER, Roy Ewald (I39105)
 
118 (1643-1708) Fille de Pierre Lafaye et de Marguerite Constantin, elle naît en 1643 à Saintes et est baptisée en l'église Saint-Pierre. Fille du roi, elle arrive à Québec en 1663. Elle y épouse René Emond. Elle meurt à Saint-François de l'Île-d'Orléans en 1708. (Landry, Yves, 1992) LAFAYE, Marie (I43236)
 
119 (iad VIII-37 15.10.1490, non consulté) dt rue de l'Arbre Sec (elle x2. Jean VIVIEN de la famille du général des monnaies, son cousin) Son inventaire présente des titres pour des biens situés à Champueil (fief et mairie), à Feucherolles, à Rueil, à Héricy (hôtel, grange, pressoir, vignes, rentes foncières) à Suresnes (ile sur la seine, vignes), à la Ville l'évêque, hors la porte Saint-Honoré (maison et jardin) à Charonne (hôtel, foulerie, pressoir, colombier, jardin, vignes), et à Paris (hôtel, rue Saint-Christophe, pres Notre Dame et petit hôtel voisin, à l'enseigne du Pourcelet, au coin de la rue des Oublayers, dite de la Licorne); etc etc. d'où
1. Germain de MARLE changeur sur le pont le 31.10.1457, devint en 1476 conseiller du roi et général en la cour des monnaies
2. Denis de MARLE ca1462
2. Colette de MARLE x Jean de LA POTERNE +av1490 changeur et bourgeois de Paris
3. Madeleine de MARLE x Nicolas POTIER conseiller du roi et général en la cour des monnaies

http://www.famillesparisiennes.org/public/jlm/n03lespine.html#L%27ES

Inventaire après décès de Marguerite Vivien, veuve de Jean de Marle, demeurant rue de l'Arbre Sec, dressé à la requête de Germain de Marle, conseiller du roi et général en la cour des monnaies, de Colette de Marle, veuve de Jean de la Poterne, de Nicolas Potier, conseiller du roi et général en la cour des monnaies, et Madeleine de Marle, son épouse, enfants de la défunte.
15 octobre 1490
- See more at: http://www.archivesportaleurope.net/ead-display/-/ead/pl/aicode/FR-FRAN/type/fa/id/FRAN_IR_041266/dbid/C46781052#sthash.LWH4SmJC.dpuf 
VIVIEN, Marguerite (I199395)
 
120 (référence: acte notarié du notaire J. Bourgeois, daté du 12-09-1870, concernant la vente à son père, Joseph, de sa part d'héritage, soit un neuvième, dans la succession de sa mère, Marie Anne Rondeau) PELLAND, Ludger (I22716)
 
121 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. HOLZ, Elizabeth (I13968)
 
122 [Thélesphore Sylvestre, frère de l'enfant, Jeanne Sylvestre, soeur de
l'enfant] parrain et marraine de Hercule fils 
SYLVESTRE, Hercule Barthélemy (I54595)
 
123 * inhumé sous les voûtes de l'église GERVAIS, Pierre (I10952)
 
124 * inhumée dans l'église GEOFFROY, Angélique (I10953)
 
125 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. BERNIER, Honoré (I48110)
 
126 ** tombée accidentellement dans un puits en voulant y puiser de l'eau. (Permis d'inhumer de OE Milot, coroner du district). VERTEFEUILLE, Sara (I48113)
 
127 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. SUBRANNI, Dino Richard Joseph (I78507)
 
128 007 DAMA Recipient: Mayor Edward Gormley

Edward J. Gormley
Class of 1970

Mayor of McMinnville, Ore.
Owner and President, Gormley Plumbing and Heating

The Person
Edward J. Gormley, mayor of McMinnville, Ore., is also the president and operations manager of his family-owned business, Gormley Plumbing and Heating. The fourth-generation company based in McMinnville, Ore., works throughout the Willamette Valley, western Oregon and southwestern Washington, employing up to 55 people in peak periods.

Born and raised in McMinnville, Ed attended St. James Catholic School and graduated from Jesuit High School in Portland, Ore. He earned his B.S. from Gonzaga University and received his master’s plumber’s license in 1976.

“Looking back today I see that the Jesuits in high school had more influence on me as a man,” he said. “Being around the Jesuits at Gonzaga reinforced where I was and what I was doing.”

Gonzaga is also where Ed met and married Candy Jones nearly 40 years ago. They have two grown daughters, Kim and Kori, and two granddaughters, McKenzie and Kenadee. In his spare time, Ed enjoys traveling to Mexico and Arizona, golfing and cooking.

The Purpose
Ed’s long-standing involvement and dedication to both his business and the community of McMinnville have earned him numerous accolades over the years. He has chaired negotiations between the plumbing business and union members, fostering and maintaining positive relationships with both parties. Ed is currently the president of the Plumbing Mechanical Contractor Association, a board member of the Willamette Valley Medical Center, a trustee and chairman of the United Association Union Local No. 290, and a trustee of Local No. 290 Apprentice and Training Committee. In 1997, he was appointed by the Oregon governor to serve on the Oregon State Apprentice and Training Council and in 1995 was awarded Oregon’s Small Family Business Award. He has also received commendation for being the National Plumbing Contractor of the Year, the Oregon Contractor of the Year and was appointed by the Oregon governor to the State Plumbing Board, on which he also served as chairman.

“One of the most rewarding aspects for me is how my trade has given me the opportunity to help others,” he said. “We’ve installed fire systems in a women’s shelter and boys’ home, donated plumbing for Habitat for Humanity projects and many others.”

Ed has been the recipient of numerous professional and civic awards, including the Chamber of Commerce Pillar Award for Respect, the Jaycees First Citizen Award for Outstanding Accomplishments to the Community, Sam Walton Leadership Award for Community Contributions, McMinnville Retailer of the Year, State Retailer of the Year, Rotary Couple of the Year and the Chamber of Commerce President’s Award. He is also a past-president of the St. James Parish Council.

The Passion
Ed’s public service in McMinnville began in 1974 with his appointment to the McMinnville Planning Commission. In 1980 he was elected to the McMinnville City Council and served one term in office. In 1984, Ed was elected mayor of McMinnville and is now in his sixth consecutive four-year term. His leadership style and qualities have been a driving force behind many of McMinnville’s improvements, including the construction of a $28 million water reclamation plant, securing local funding for a $40 million sewer system capital improvement program, and new construction of a central fire station, aquatic center, 80-acre sports park, senior citizen center, and administration and maintenance building for the city’s water and light department. In 1988, Ed was instrumental in passing the city’s first new tax base since 1916, led the council through the first city manager selection progress in nearly 30 years, initiated an annual goal-setting process for the council, obtained larger budget appropriations for staff development and training, established awards programs to honor and recognize city employee efforts, increased the use of private contracting services, and expanded the use of volunteers in the city’s fire, police and library departments.

“It’s all about collegiality and civility,” he said. “It’s about recognizing people and their worth, treating them the way they should be. It’s a good example of the Gonzaga and Jesuit philosophy.”

Beyond his mayoral duties, Ed has been influential in establishing general financial support for the McMinnville Downtown Association and creating a downtown economic development district. He also helped formulate an intergovernmental agreement which created the Yamhill County Communications Agency to provide emergency communication services to all but two of Yamhill County’s local governments.

Ed and Candy began the annual “Mayor’s Charity Ball” in 1990 that has raised $1.25 million for McMinnville’s Kids on the Block program that involves community leaders in children’s activities during after-school hours. This annual dance and silent auction has become one of McMinnville’s premier social events.

“When it comes right down to it, it’s about helping other people and we’re put on this world to serve,” Ed said. “Our salvation is what our service is about.“ 
GORMLEY, Ed (I233162)
 
129 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. RINGUETTE, Paul Émile Joseph (I147458)
 
130 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Robert Wayne (I8367)
 
131 1 croisade DE VENDÔME, Geoffroy de Preuilly comte (I160133)
 
132 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. ALLARD, Guy Jean Joseph (I147699)
 
133 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. LANGNER, Kevin Caswell (I111561)
 
134 1- Fille Brown

m.
à … … Baker


2- Fils Brown

m.
à … … Fishman


3- Fille Brown

m.
à … … Estrada


4- Fils Brown

m.
à Alex … … 
GERVAIS, Dolores Irene (I139059)
 
135 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. GERVAIS, Alice Mary (I139056)
 
136 1. Guy I Le Bouteiller, seigneur de La Bouteillerie et de La Vieuville,
puis de La Roche-Guyon et de Bois-Guillaume, conseiller chambellan du
duc de Bourgogne, capitaine de Dieppe et de Rouen, maitre d'hotel du
duc de Bedford (+ 1438), m. 1419/25, Catherine de Gavre-Escornaix, dame
de La Boissiere et de Vaux-sur-Orge (+ 1452/72)

2. Jean Le Bouteiller, seigneur de La Bouteillerie (+ apres 1408)

3. m. 1380/85, Ne... de Breaute, dame de La Bouteillerie, soeur de
Roger III, seigneur de Breaute, de Neville et de Menneval, conseiller
et chambellan du duc de Bourgogne, gouverneur de Normandie

4. Regnaut Le Bouteiller, chevalier (1382)

6. Roger II, seigneur de Breaute, de Neville, de Drosay et de Houville

7. m. 1364, Jeanne de Leon, dame de Menneval

12. Guillaume II, seigneur de Breaute, de Neville et de Drosay

13. m. 1327, Catherine de Crequy (1332)

14. Jean de Leon, seigneur de Montaigu, puis de Hacqueville, de
Fontaine-sous-Jouy, de Crestot, de Pont-Saint-Pierre et de La
Franche-Bouteillerie, capitaine de Chateau-Gaillard (1369)

15. m. 1340, Jeanne de Varennes, dame de Menneval

24. Guillaume Ier, seigneur de Breaute, vicomte de Montivilliers

25. m. Jeanne, dame de Neville et de Drosay

26. Jean Ier l'Estandart, seigneur de Crequy, de Fressin et de
Canaples (1289/1327)

27. m. 1290/1300, Jeanne de Beauvais

28. Guillaume Ier de Leon, seigneur de Hacqueville, de
Fontaine-sous-Jouy, de Pont-Saint-Pierre, de Crestot et de La
Franche-Bouteillerie

29. m. 1315, Jeanne de Ferrieres

30. Mathieu de Varennes, seigneur de Menneval

48. Roger Ier, seigneur de Breaute, de Brunes-en-Caux et de Foville

49. m. Alix de Bournonville

52. Baudouin IV , seigneur de Crequy et de Fressin (1249/66)

53. m. Marie d'Amiens, dame de Canaples (+ apres 1338)

54. Guillaume II, chatelain de Beauvais, seigneur de Vascueil

55. m. eleonore Crespin, dame de Ferrieres, de Ry et de
Saint-Denis-le-Thiboust

56. Herve IV, vicomte de Leon, seigneur en partie de
Chateauneuf-en-Thimerais et de Senonches (+ 1304)

57. m. 1280, Mahaut de Poissy, dame de Noyon-sur-Andelle, de
Hacqueville, de Radepont, de Pont-Saint-Pierre, de Fontaine-sous-Jouy,
d'Acquigny et autres lieux

58. Jean, seigneur de Ferrieres et de Grandcamp (1295/1342)

59. m. 1290, Alix d'Harcourt, dame de Bougtheroulde

60. Florent de Varennes, seigneur de Menneval, amiral de France durant
la croisade de saint Louis (1269)

104. Philippe, seigneur de Crequy et de Fressin (1238/55)

105. m. 1224, Ide de Picquigny

106. Gilles d'Amiens, seigneur de Canaples et d'Outrebois (+ apres
1284)

112. Herve III, vicomte de Leon

113. m. 1250/60, Marguerite de Chateauneuf, dame en partie de
Chateauneuf-en-Thimerais et de Senonches

114. Robert de Poissy, seigneur de Radepont et de Malvoisine (+ 1258)

115. m. 1256, Isabelle de Marly, dame de Romanaville (+ 1292)

118. Jean Ier le Prud'homme, seigneur d'Harcourt, d'Elbeuf, de
Brionne, de La Saussaye, de Nehou, d'Auvers, d'Aurilly et autres
lieux, vicomte de Saint-Sauveur (+ 1280)

119. m. 1240, Alix de Beaumont (+ 1275)

208. Baudouin III le Jeune, seigneur de Crequy et de Fressin

209. m. 1200, Marguerite de Saint-Omer

210. Enguerrand, seigneur de Picquigny, vidame d'Amiens (+1211/24)

211. m. Marguerite de Ponthieu (+ apres 1209)

212. Pierre d'Amiens, seigneur de Canaples (+ apres 1279)

213. m. Hersende

224. Herve II, vicomte de Leon (+ croise 1218)

225. m. 1210/15, Anne d'Hennebont, dame de Guemene-Heboe

226. Hugues, seigneur de Chateauneuf-en-Thimerais (+ 1229)

227. m. 1212, eleonore de Dreux (+ 1248)

228. Guillaume de Poissy, seigneur de Noyon-sur-Andelle, de Radepont,
de Hacqueville, de Pont-Saint-Pierre, de Fontaine-sous-Jouy,
d'Acquigny et autres lieux (1270)

229. m. avant 1243, Isabelle (? de Levis)

230. Bouchard II, seigneur de Marly, de Montreuil-Bonnin en Poitou, de
Saissac en Carcasses, de Picauville et de Londres (+ 1250)

231. m. 1233, Agnes de Beaumont-en-Gatinais (+ apres 1260)

236. Richard, seigneur d'Harcourt, d'Elbeuf, de Brionne, de
Beaumesnil, de La Saussaye, de Beauficel, de Cailleville et autres
lieux (+ 1239/42)

237. m. Jeanne Tesson de La Roche-Tesson, vicomtesse de Saint-Sauveur
et du Cotentin, dame de Nehou, d'Auvers et d'Aurilly

238. Jean de Beaumont, seigneur de Villemomble, de Clignancourt et de
Clichy-la-Garenne, grand chambrier de France (+ 1255/56)

239. m. 1214, Alix, dame de Villemomble et de Clignancourt (+ avant
1233)

416. Baudouin II, seigneur de Crequy et de Fressin (1160/98)

417. m. Clemence (1160)

418. Guillaume IV, chatelain de Saint-Omer

419. m. 1171, Ide d'Avesnes

420. Guermond, seigneur de Picquigny, vidame d'Amiens (+ 1208)

421. m. Flandrine (d'Amiens ?)

422. Jean Ier Talvas, comte de Ponthieu (+ Saint-Jean d'Acre 1191)

423. m. 1175, Beatrix de Saint-Pol (+ 1204)

424. Thibaut d'Amiens, seigneur de Canaples

425. m. Aelis

448. Herve Ier, vicomte de Leon, seigneur de Landerneau, de Daoudour,
de Coatmeal, de Plougastel-Daoulas, de Crozon, de Penze et de
Bourgneuf-en-Poher (+ 1208)

449. m. 1180, Marguerite de Rohan

452. Gervais, seigneur de Chateauneuf-en-Thimerais, de Bresolles, de
Senonches et autres lieux

453. m. Marguerite de Donzy

454. Robert II le Jeune, comte de Dreux et de Braine, seigneur de
Torcy, de Brie-Comte-Robert, de Chilly, de Longjumeau, de
Nesle-en-Tardenois, de Fere-en-Tardenois, de Quincy, de Longueville et
de Pontarcy (1154-1218)

455. m. 1184, Yolande de Coucy (+ 1222)

460. Bouchard Ier, seigneur de Marly, de Montreuil-Bonnin en Poitou, de
Saissac en Carcasses, de Picauville et de Londres (+ 1226)

461. m. 1209, Mahaut de Poissy, dame de Chateaufort (1212/67)

462. Guillaume de Beaumont, dit Pied-de-Rat, marechal de France
(1215/17)

463. m. Jeanne

472. Robert II le Vaillant, seigneur d'Harcourt, de La Saussaye, de
Beauficel et de Boessy-le-Chatel (1192/1212)

473. m. 1179, Jeanne de Meulan, dame de Brionne, d'Elbeuf et de
Beaumesnil

474. Raoul V Tesson, seigneur de La Roche-Tesson, du Cinglais et de
Trevieres, baron de Thury, vicomte de Saint-Sauveur (+ 1213)

475. m. Mathilde Patry de La Lande-Patry

832. Raoul, seigneur de Crequy (1160/+1181)

836. Guillaume III, chatelain de Saint-Omer

837. m. Mathilde

838. Nicolas, seigneur d'Avesnes, de Conde, de Leuze et de Landrecies
(+ 1169/71)

839. m. 1150, Mathilde de La Roche-en-Ardenne

840. Guerand, seigneur de Picquigny, vidame d'Amiens (+ 1178)

841. m. Mathilde

844. Guy II Talvas, comte de Ponthieu (+ ephese 1147)

845. m. Ida

846. Anselme Ier, comte de Saint-Pol, seigneur d'Encre et de Lucheux

847. m. Eustachie

848. Dreux, chatelain d'Amiens, seigneur de Flexicourt, de L'etoile
et de La Broye (+ 1195)

849. m. Marguerite de Saint-Pol

896. Guyomarc'h VI l'Insense, comte de Leon (+ 1179)

897. m. 1150, Nobilis (du Faou, de Treguier ?)

898. Alain III, vicomte de Rohan, seigneur de Guemene (+ 1195)

899. m. 1160, Constance de Bretagne, dame de Mur et de Corlay (+ 1184)

906. Herve III, seigneur de Donzy, de Saint-Aignan-sur-Cher, de Gien,
de Cosne-sur-Loir et autres lieux (1149/+1187)

907. m. Mathilde du Perche-Gouët, dame de Montmirail, de Brou, de La
Bazoche-Gouët, de La Chapelle-Guillaume, d'Authon-du-Perche,
d'Arrou, d'Alluyes et de Dangeau

908. Robert Ier le Grand, comte de Dreux, seigneur de Torcy, de
Brie-Comte-Robert, de Chilly, de Longjumeau et de Savigny (1123-1188)

909. m. 1152, Agnes, dame de Baudement, de Braine-sur-Vesle, de
Fere-en-Tardenois, de Nesle-en-Tardenois, de Quincy, de Longueville et
de Pontarcy (1130-1202/18)

910. Raoul Ier, seigneur de Coucy, de Marle, de La Fere, de Vervins, de
Crecy et autres lieux (+ 1191)

911. m. 1164, Agnes la Boiteuse de Hainaut (+ 1168/73)

920. Mathieu de Montmorency, seigneur de Marly et de Verneuil (+
Constantinople 1204)

921. m. Mahaut de Garlande (+ 1224)

922. Gasce de Poissy, seigneur de Chateaufort (+ 1189)

923. m. 1188, Constance de Courtenay (+ apres 1231)

924. Guillaume de Beaumont, chambellan du roi (+ 1191)

944. Guillaume, seigneur d'Harcourt, de Beauficel et de
Boessy-le-Chatel (1124)

945. m. Huë d'Amboise

946. Robert III, comte de Beaumont-le-Roger et de Meulan, seigneur de
Brionne, d'Elbeuf, de Beaumesnil, de Pont-Audemer, de
Montfort-sur-Risle, de Preaux, de Vieilles et autres lieux (1163/99)

947. m. Mathilde de Cornwall (1163/79)

948. Jourdain Tesson, seigneur de La Roche-Tesson, du Cinglais et de
Trevieres, baron de Thury (1170)

949. m. Letice, vicomtesse de Saint-Sauveur et du Cotentin

950. Enguerrand Patry, seigneur de La Lande-Patry (+ 1195)

951. m. Ne... de Creully

1664. Gerard, seigneur de Crequy et de Fressin (1096/1127)

1665. m. Yolande

1672. Guillaume II, chatelain de Saint-Omer

1673. m. Melisende de Picquigny

1676. Gautier d'Oisy, seigneur d'Avesnes, de Conde, de Leuze et de
Landrecies (+ 1147)

1677. m. Ada de Mortagne-Tournai

1678. Henri de Namur, comte de La Roche-en-Ardenne, avoue de
Stavelot-Malmedy (1102/38)

1679. m. Mathilde de Limbourg (1148)

1680. Guermond, seigneur de Picquigny, vidame d'Amiens

1681. m. Beatrix d'Aumale

1688. Guillaume Ier Talvas, comte de Ponthieu, d'Alençon et de
Belleme (+ 1171)

1689. m. 1115, Helie de Bourgogne (1080-1142)

1692. Hugues III, comte de Saint-Pol (+ 1141)

1693. m. Beatrix

1696. Alleaume, chatelain d'Amiens (+ 1176)

1697. m. Ade de Coucy

1698. Hugues III, comte de Saint-Pol (+ 1141)

1699. m. Beatrix

1792. Herve II le Grand, comte de Leon (+ 1169)

1796. Alain II, vicomte de Rohan, seigneur de Guemene et de Guincamp (+
1168)

1798. Alain II le Noir, comte de Richmond et de Guincamp (+ 1146)

1799. m. 1137, Berthe, duchesse de Bretagne (+ 1158/64)

1812. Geoffroy III, seigneur de Donzy, de Saint-Aignan-sur-Cher et de
Gien (+ 1157)

1813. m. Garne (? de Toucy), dame de Cosne-sur-Loir (1151)

1814. Guillaume IV Gouët, baron du Perche-Gouët, seigneur de
Montmirail, de Brou, de La Bazoche-Gouët, de La Chapelle-Guillaume,
d'Authon-du-Perche, d'Alluyes et de Dangeau (+ 1170)

1815. m. 1150/55, Isabelle de Blois-Champagne, regente du Perche-Gouët
(1130-apres 1180)

1816. Louis VI le Gros, roi de France (1081-1137)

1817. m. 1115, Adelaïde de Savoie (1092-1137)

1818. Guy, seigneur de Baudement, de Braine-sur-Vesle, de Quincy, de
Longueville, de Nesle-en-Tardenois, de Fere-en-Tardenois et de Pontarcy

1819. m. Alix

1820. Enguerrand II, seigneur de Coucy, de Marle, de La Fere, de Crecy,
de Vervins et de Pinon (1131/47)

1821. m. 1132, Agnes de Beaugency

1822. Baudouin IV le Batisseur, comte de Hainaut (1110-1171)

1823. m. 1130, Alix de Namur (+ 1169)

1840. Mathieu Ier, seigneur de Montmorency, d'ecouen, de Marly, de
Verneuil, de Conflans-Sainte-Honorine, d'Attichy et autres lieux (+
1160)

1841. m. 1126, Aline, batarde d'Angleterre et de Normandie

1842. Guillaume de Garlande, seigneur de Livry (1181/1204)

1843. m. Idoine de Trie (1208)

1844. Gasce de Poissy, seigneur de Fresnes et de Maisons-sur-Seine (+
1172)

1846. Pierre de France, seigneur de Courtenay, de Montargis, de
Chateaurenard, de Tanlay, de Champignelles, de Charny et de Chantecoq
(1126-1183)

1847. m. 1150/55, Isabelle, dame de Courtenay et autres lieux

1888. Robert le Fort, seigneur d'Harcourt (1100)

1889. m. Colette d'Argouges

1890. Hugues Ier, seigneur d'Amboise, de Chaumont-sur-Loire et de
Montrichard (+ 1130)

1891. m. 1103, elisabeth, dame de Jaligny

1892. Waleran, comte de Beaumont-le-Roger et de Meulan, comte de
Worcester, seigneur de Pont-Audemer, de Brionne, d'Elbeuf, de
Beaumesnil, de Vieilles, de Preaux et autres lieux (+ 1166)

1893. m. 1141, Agnes de Montfort, dame de Gournay

1894. Renaud/Reginald, batard d'Angleterre et de Normandie, seigneur
de Dunstanville, comte de Cornwall (+ 1175)

1895. m. 1140, Beatrice de Cardinham

1896. Raoul IV Tesson, seigneur de La Roche-Tesson et du Cinglais,
baron de Thury

1897. m. Adelize, dame de Trevieres

1898. Neel V, vicomte de Saint-Sauveur (+ 1131)

1899. m. Cecile, dame de Formigny

1900. Guillaume IV Patry, seigneur de La Lande-Patry (+ 1174)

1901. m. Mathilde

1902. Richard, baron de Creully (+ 1184)

1903. m. Mathilde, dame de Saint-Clair-sur-L'Elle et de
Villiers-Fossard

.

Guy Le Bouteillier, de la Bouteillerie à la Roche-Guyon
Guy Le Bouteillier, appelé Guiot jusqu’à avoir été
armé chevalier après 1414, était un noble normand
de moyenne extraction, dont les anc
êtres avaient donné leur nom au manoir familial de la Bouteillerie,
près du Havre en pays de Caux
4
. Il apparaît pour la première fois en 1407 ; sans doute était-il à
l’époque un jeune homme turbulent, voire brutal, puisqu’il était poursuivi par un certain Guillaume
Sausse pour cause de « bateure qui lui fu faite envir
on le moiz de juing ». Il fallut à son père et à lui-
même s’endetter lourdement pour composer avec le
plaignant en lui versant 300 livres tournois et
éviter un procès à l’Échiquier de Rouen.
Son père mourut avant le 1
er
mai 1413
5
; mais Guiot, dès avant cette date, était entré au service du
duc de Bourgogne Jean sans Peur, peut-être sous l’influence d’un oncle maternel, Roger de Bréauté.
Il apparaît dans les chroniques du temps en 1414, lorsqu’il fit partie des chevaliers et hommes
d’armes acquis à la cause bourguignonne qui tenaient Soissons contre les troupes royales sous
contrôle des armagnacs ; la prise de la ville, le 21 mai, fut accompagnée d’une répression féroce,
mais Guiot put échapper à celle-ci avec d’autres
gentilshommes qui furent capables de se racheter
moyennant finances. D’où tenait-il alors cette fort
une qui lui permit de verser rançon, alors que son
origine, et la dette de 1407, ne l’y prédisposait
guère ? Aucune des sources retrouvées par Jean-Marc
Roger ne permet de répondre à cette question ; mais sa nomination, de 16 novembre 1417, comme
« ambasseur, procureur et message espécial » de
la reine Ysabeau de Bavière en Normandie montre
qu’il avait su s’établir solidement à la cour bourgui
gnonne ; il avait déjà acquis à cette date le titre de
chambellan de Jean sans Peur. Cette même année sans doute, il était capitaine de Dieppe pour le
parti bourguignon.


- 2 -
L’année suivante, en 1418, Guy fut appelé par les Ro
uennais, qui tenaient des bourguignons – alors
que le plat pays était acquis à la cause armagnac. Il pr
it le contrôle de la ville et de ses fortifications au
début du mois de janvier, ainsi que le titre de capitaine de la ville de Rouen. Mais Henri V
d’Angleterre, après avoir débarqué en Normandie le 1
er
août 1417, vint mettre le siège devant la ville
le 29 juillet ; ce fut le début d’un long et dur siège de sept mois – bourguignons et armagnacs faisaient
théoriquement cause commune contre l’envahisseur.
Lors d’une sortie des Rouennais, les poutres
d’un pont s’effondrèrent ; la populace en attribua la ca
use au capitaine, accusé d’avoir fait scier ces
poutres... À bout de résistance, le 1
er
janvier 1419, des parlementaires rouennais se présentèrent au
camp d’Henri V ; la capitulation fut signée le 13 janvier, scellée du sceau de Guy, et, le 19 janvier, il
vint apporter les clefs de la ville au roi d’Angleterre.
Guy se rallia aussitôt à Henri V ; il avait déjà survécu à la prise
de Soissons, celle de Rouen lui valut la fortune – expliquant la
réputation de traître qu’il acquit aussitôt auprès des
chroniqueurs. On ne se livrera pas ici à un jugement
a
posteriori
, évidemment difficile compte tenu des troubles
extrêmes de cette période. Cependant, son comportement
après son ralliement à la cause anglaise, n’hésitant pas à
dénoncer des bourgeois loyalistes venus se confier à lui – et
entraînant leur exécution, montre clairement que, comme
l’écrivait Monstrelet, il « se rendit anglois ».
Rouen étant tombée, Guy, à nouveau capitaine de Rouen,
mais cette fois pour le roi Henri V, accompagna le comte de
Warwick au siège du château de La Roche-Guyon ; le château,
mis en défense par Perrette Bureau de la Rivière, veuve de
Guy VI de la Roche-Guyon, ne put être réduit à merci que sur
le conseil de Guy Le Bouteillier,
qui recommanda d’utiliser les
caves-carrières voisines pour parvenir jusque sous les murs de
la forteresse, et les ruiner par la mine
6
. Selon le Religieux de
Saint-Denis, l’opération réussit,
provoquant la ruine du château
et la mort de ses défenseurs. Le roi proposa bien à Perrette de
conserver son château en épousant Guy Le Bouteillier, et en
consentant à deshériter les enfants de son premier mariage ;
sans doute cette seconde clause emporta-t-elle sa décision de
laisser son château, et de gagner
les terres loyalistes. Guy Le
Bouteillier fut désormais consid
éré comme traître avéré aux
yeux des chroniqueurs francophiles, qui louèrent Perrette de
son patriotisme, même si le mot n’existait pas.
Il y gagna également la seigneurie de La Roche-Guyon avec
toutes ses appartenances, don confirmé le 20 mars 1420 ; mais
sa fidélité au roi d’Angleterre lui valut aussi de recevoir
plusieurs autres seigneuries confisquées sur des seigneurs du
parti français, faisant de ce personnage un homme clef de la
nouvelle administration anglaise. Il s’établit à Paris en 1422 au
plus tard et fut nommé par le duc de Bedford garde de Paris.
Établi à l’hôtel de Besançon ou de Clermont, rue de l’Hirondelle, confisqué sur le chancelier de
Charles VII, il reçut du roi Henri VI ce même hôtel en 1423.
Il est probable que c’est à cette ép
oque parisienne qu’il rallia la confréri
e dite de « la cour amoureuse
de Charles VI », sans doute dès 1420-21. On sait que cette confrérie fut instituée en 1400 à l’initiative
de Philippe le Hardi et de Louis de Bourbon, « pour hono
rer et servir toutes dames et damoiselles »,
et pour « passer partie du temps plus grâcieusement »
7
. Cette institution non politique au départ,
devint à partir de 1418 purement bourguignonne – au point que les armes orléanistes de l’armorial de
la cour furent passées à la gouache pour ne plus
être reconnaissables. Si l’on admet qu’il avait au
maximum une vingtaine d’années en 1407, lors de l’épisode de la rixe cauchoise, il aurait été âgé
alors d’un peu plus de trente ans ; sans doute, après la rebuffade de Perrette Bureau de la Rivière,
aspirait-il à une union prospère.
Fig.3 : Représentations du « bachelier »
dans le manuscrit Widener 1, sans ou
avec coiffe, et en bas à gauche en bonnet
de nuit. Il n’est pas sûr que le peintre ait
représenté Guy Le Bouteillier ;
cependant, la probabilité est grande qu’il
ait tenté de le figurer. On note le port
invariable d’une cote bleue sur une
chemise rouge, dualité de couleurs
rappelant les couleurs des faveurs « nulle
que vous ».
- 3 -
C’est vers 1425 qu’il trouva épouse en la personne de Catherine de Gavre, fille d’une très vieille et
très puissante famille flamande. Jean-Marc Roger suppose que ce mariage fut favorisé par le duc de
Bedford et son épouse Anne de Bourgogne – la première fille de Guy fut prénommée Anne
8
. Trois ans
plus tard, en 1428, il fut nommé par Henri VI commissaire pour recevoir les montres des troupes
appelées au siège d’Orléans ; il participa au siège de
la ville dans cette fonction assez institutionnelle,
fut également chargé du conduit des vivres, c’est-à-di
re de l’intendance, et il fit aussi partie de la
garde personnelle de deux cent cinquante lances
du duc de Bedford, mais il ne semble pas avoir
participé aux combats. Il était de retour en Normandie et à Paris dès le printemps suivant.
En 1431, il est cité parmi les chevaliers français qui
participèrent au sacre de Henri VI – il était alors
assez en cour pour couper la viande devant le roi. Il
reprit du service actif en 1433, au siège de Saint-
Valery, aux côtés du comte d’Étampes, fut envoyé
comme l’un des ambassadeurs du roi Henri VI en
1435 au congrès d’Arras qui
déboucha sur la paix qui fit bascule
r le parti bourgui
gnon à Charles VII.
Guy Le Bouteillier resta fidèl
e à Henri VI – comment eût-il pu revenir
dans le camp français, alors qu’il
n’était riche que de seigneuries usurpées ?
Dès l’année suivante, il s’installa à La Roche-Guyo
n, pour tenter de résister aux coups de boutoir de
l’armée française reconstituée ; il passa les deux dernières années de sa vie à mettre le château en
état de défense, et décéda au château à l’autom
ne 1438, laissant une veuve et quatre enfants
mineurs.
La Roche-Guyon fut placée sous le commandement d’un capitaine ; le 24 décembre 1439, il s’agissait
d’un certain Guillaume Tregonan, à la tête d’une garnison de 20 soldats
9
. Dès l’année suivante
vraisemblablement, Catherine de Gavre se remaria avec Simon Morhier, qui comme Guy fit une
carrière au service des rois anglais et du duc de
Bedford, qui l’avait nommé garde de la prévôté de
Paris ; après la perte de Paris par les Anglais en 1436, il avait été nommé trésorier de France en
Normandie, et capitaine de la Roche-Guyon.
Il passa l’hiver 1441-42 à La Roche-Guyon
10
. Le 13 mai
1443, la garnison du château fut passée en revue ; e
lle était sous le commandement d’un lieutenant
remplaçant le capitaine Simon Morhier
11
.
Cependant, il ne put défendre son château le 29 ao
ût 1449, lorsque Philippe de Jalognes, maréchal
de France, et Guy VII de La Roche-Guyon vinrent y mettre le siège : il avait été capturé le 25 février
par des Français de Dieppe, et y demeurait empris
onné. Le capitaine qui tenait le château avec une
cinquantaine d’hommes préféra, au bout de quelques j
ours, négocier une remise de la place contre la
vie sauve pour la garnison et lui-même
12
. C’en était fini de l’épisode des Bouteillier à La Roche-
Guyon : Guy VII reprit possession du château dont il av
ait été chassé trente ans plus tôt – selon le
chroniqueur Jean Chartier, le capitaine prit parti pour
les Français après la reddition, et Guy VII lui en
confia la garde...


http://www.mesqui.net/Articles_fortif/pdf/Guy-le-Bouteillier-et-La-Roche-Guyon.pdf 
LEBOUTEILLER, Guy I Sr de la Bouteillerie (I55080)
 
137 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. HÉRARD, Paul Henri Joseph (I46780)
 
138 102 ans... et une once de brandy tous les matins !
Secret de longévité d’une centenaire de Lanoraie
par Isabelle Padula
Voir tous les articles de Isabelle Padula
Article mis en ligne le 22 août 2007 à 10:03
Soyez le premier à commenter cet article

Maria Mousseau-Champagne entourée de sa famille Robert Léporé, Élyse Léporé, André Champagne, Jacques Champagne et Denise Corriveau. Isabelle Padula Voir toutes les photos 102 ans… et une once de brandy tous les matins !
Secret de longévité d’une centenaire de Lanoraie
Elle a vu le jour le matin du 15 août 1905 et a été baptisée l’après-midi même comme le voulait la coutume d’antan. «Vous savez je suis née dans le temps où il n’y avait ni électricité, ni téléphone, ni route. Mais on était heureux et on mangeait trois fois par jour.» Loquace et vive d’esprit, Maria Mousseau-Champagne en a beaucoup à raconter à commencer par son secret de longévité. «Tous les matins je prends une once de brandy, mais pas plus, avec mon café. Je ne sais pas vraiment si ça m’a aidé à vieillir mais en tout cas ça ne m’a pas fait de mal ! »
Et qu’en est-il des problèmes de santé ? «Je suis un peu sourde, explique-t-elle. Quand j’étais toute petite, mon voisin était sourd comme un pot comme disait mon père et on lui parlait dans un cornet. Là, c’est mon tour ! Mes yeux sont pas pires. J’aime lire des prières et des livres. Tant que le Seigneur va me laisser toute ma tête, je suis correcte, mais le jour où il va me la prendre, je serai prête à mourir. »
Un voeu à l’occasion de ce 102e anniversaire ? «Je souhaite de rester encore quelques années avec mes enfants avant de partir de l’autre côté parce que de là-bas, on y revient jamais. Je me demande souvent comment ça peut être de l’autre côté. Mais pour l’instant, je suis entourée d’enfants que j’aime et qui m’aiment, c’est un bienfait de la vie et c’est une richesse d’avoir des bons enfants qui nous entourent. Je veux dire aux gens qu’ils profitent de la vie, qu’ils aiment le Seigneur Dieu et leurs parents, car c’est ce qui compte. Je veux aussi remercier tous ceux qui ont participé au travail de ma fête. »
Les employés étaient heureux de cet événement. «Un anniversaire de plus de 100 ans, ça mérite d’être souligné, c’est important ! » a dit l’une d’entre eux. Une fête avec un goûter ont donc été organisés avec la famille et les résidents au CHSLD Alphonse-Rondeau de Lanoraie où réside Maria Mousseau-Champagne, la plus que centenaire. 
MOUSSEAU, Maria Anne Gertrude (I47875)
 
139 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. MARION, Jeanne d'Arc (I135163)
 
140 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. SMITH, Elizabeth Grace (I8222)
 
141 11.07.1803 St-Cuthbert Sép? GILBERT-COMTOIS, Étienne Cuthbert (I23329)
 
142 11.07.1914 né HÉON, Paul (I254065)
 
143 1110 il emprisonne Adam châtelain d'Amiens

croisé 
DE PICQUIGNY, Eudes (I200387)
 
144 1190 Troisième Croisade DE CHOISEUL, Renaud III (I209506)
 
145 12 112 Boucher Ludger M Head M May 5 1861 40
13 112 Boucher Marie F Wife M Aug 10 1863 38
14 112 Boucher Eugène M Son S Sep 15 1881 20
15 112 Boucher Donalda F Daughter S Oct 11 1883 18
16 112 Boucher Albert M Son S Jul 15 1884 17
17 112 Boucher Alexandrina F Daughter S Aug 20 1888 13
St-Gabriel 1901 
BOUCHER, Ludger (I32744)
 
146 12.03.1884 décès FANYOU, Martha Washington (I87161)
 
147 1231 Fine Roll of Henry III, membrane 4, 209, 1 July. Reading. For Robert of Cockfield . The king has pardoned to Robert of Cockfield the £150 which are exacted from him by summons of the Exchequer for the profit of the county of Yorkshire from the time when he was sheriff of Yorkshire. The king has also granted to the same Robert that, of all other debts that are exacted from him by summons of the Exchequer for Robert le Vavasur, whose heir is in his custody, and of all other of his own debts that he owes the king, he may render £20 per annum, namely £10 at the Exchequer of Michaelmas and £10 at the Exchequer of Easter, until he is quit of the aforesaid debts. Order to the barons of the Exchequer to cause Robert to be quit of the aforesaid £150 and to cause it to be done and enrolled concerning the other debts, as aforesaid. [1]

1231 Fine Roll of Henry III, membrane 3, 271, between 21 August-5 September. For Robert of Cockfield. The king has granted to Robert of Cockfield that, of all of the debts which are exacted from him for Robert le Vavasur, whose heir is in his custody, and of other debts that the same Robert owes the king, concerning which the king had granted him that he was to render £20 per annum at the Exchequer until he was quit of the aforesaid debts, he may render £10 every year, namely 100s. at the Exchequer of Michaelmas and 100s. at the Exchequer of Easter until the king will have been fully satisfied for the aforesaid debts. Order to the barons of the Exchequer to cause this to be done and enrolled thus. [2]

1236/7 Fine roll Henry III, membrane 9, 56, 10 Feb. Kempton. The king has taken the fealty of Roger de Beaucoudray and Geoffrey Martin for two thirds of a knight’s fee with appurtenances formerly of Robert of Cockfield in Quarley, which fall by inheritance to Phillippa and Joan, daughters of the same Robert, wives of the aforesaid R. and G., and which they ought to hold of Walter, son and heir of Robert fitz Walter , who is in the king’s custody . Order to Adam son of William that, having accepted security from them for rendering as much relief to the king as pertains to the aforesaid two thirds, namely 100s. for the two thirds, he is to cause them to have full seisin of the aforesaid two thirds. [3]

1236/7 Fine roll Henry III, membrane 9, 63, 28 Feb. Canterbury. Essex. Escheators. Order to the sheriff of Essex to cause all land formerly of Robert of Cockfield in Quarley to be partitioned by the view and testimony of trustworthy and law-worthy men of the neighbourhood of Quarley, to cause Roger de Beaucoudray and Phillippa, his wife, and Joan, Phillippa’s sister, two of the heirs of the aforesaid Robert, to be assigned as much as pertains to them from the aforesaid land, to retain the remaining third part in the king’s hand to the use of Alda, sister of the aforesaid Phillippa and Joan, and to keep it safely. [4] 
DE COCKFIELD, Robert (I199117)
 
148 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. CORRIVEAU, Régis (I166515)
 
149 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Nathan George (I20524)
 
150 1300 William Vavasour fought with Edward at the Battle of Caerlaverock in Scotland. A poem [1] about the victors, witten at the time, records:
Ede cele meis part
Fu Guillames Ii Vavasours,
Ky de armes ne est muet ne sours;
Baner avoit ben conoissable,
De or fyn o la dance de sable. (And also of this same division)
(was William le Vavasour,)
(Who in arms is neither deaf nor dumb;)
(He had a very distinguishable banner)
(Of fine gold with a sable dauncet)


"1st Lord (Baron) Vavasour (e), so cr by writ of summons to Parl (according to later doctrine) 6 Feb 1297/8; b c 1265; granted leave to crenellate his house at Hazlewood 1290, fought in vanguard at Battle of Falkirk (Edward I’s victory over Scots under William Wallace) 1298; at Siege of Carlaverock in Scottish wars 1300, Keeper Pontefract Castle to May 1311; m by 1280 Nichole ___ and d just before 22 March 1312/3" [2]

"Sir William was summoned to parliament as a Baron, in the reigns of Henry III. and Edward I. He had leave to castell his house at Haselwood, and served in the wars, and was at the siege of Kalaverock Castle, 1300: he married Nicholaw, daughter of Sir Stephen, and sister of Sir Richard Walleys, of Newton, by whom he had four sons, 1, Waller, summoned as Baron to parliament, 7th Edw. II. died S.P.; 2, Sir Robert, of Shipley, in Derbyshire, living 1284, died before his father, unmarried; 3, Sir Henry, his heir; 4, William, ancestor of the Vavasours of Deneby, in Yorkshire." 
LE VAVASOUR, Lord Haslewood William (I199089)
 

      «Précédent 1 2 3 4 5 6 7 ... 57» Suivant»