Pelland - Une histoire de famille

De la Bretagne aux Amériques.

Notes


Résultats 101 à 150 de 2,497

      «Précédent 1 2 3 4 5 6 ... 50» Suivant»

 #   Notes   Lié à 
101 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. ALLARD, Guy Jean Joseph (I147699)
 
102 1- Fille Brown

m.
à … … Baker


2- Fils Brown

m.
à … … Fishman


3- Fille Brown

m.
à … … Estrada


4- Fils Brown

m.
à Alex … … 
GERVAIS, Dolores Irene (I139059)
 
103 1- Fils Fasy

m.
à Anne … …


2- Fils Fasy


3- Fille Fasy

m.
à … … Anderson


4- Fils Fasy

m.
à Audrey … …


5- Douglas Fasy
n. 04-08-1952, Tacoma, WA

m.
à Shirley … …

d. xx-07-1989, San Jose, CA


6- Fille Fasy

m.
à … … Dymler


7- Fils Fasy 
GERVAIS, Alice Mary (I139056)
 
104 1. Guy I Le Bouteiller, seigneur de La Bouteillerie et de La Vieuville,
puis de La Roche-Guyon et de Bois-Guillaume, conseiller chambellan du
duc de Bourgogne, capitaine de Dieppe et de Rouen, maitre d'hotel du
duc de Bedford (+ 1438), m. 1419/25, Catherine de Gavre-Escornaix, dame
de La Boissiere et de Vaux-sur-Orge (+ 1452/72)

2. Jean Le Bouteiller, seigneur de La Bouteillerie (+ apres 1408)

3. m. 1380/85, Ne... de Breaute, dame de La Bouteillerie, soeur de
Roger III, seigneur de Breaute, de Neville et de Menneval, conseiller
et chambellan du duc de Bourgogne, gouverneur de Normandie

4. Regnaut Le Bouteiller, chevalier (1382)

6. Roger II, seigneur de Breaute, de Neville, de Drosay et de Houville

7. m. 1364, Jeanne de Leon, dame de Menneval

12. Guillaume II, seigneur de Breaute, de Neville et de Drosay

13. m. 1327, Catherine de Crequy (1332)

14. Jean de Leon, seigneur de Montaigu, puis de Hacqueville, de
Fontaine-sous-Jouy, de Crestot, de Pont-Saint-Pierre et de La
Franche-Bouteillerie, capitaine de Chateau-Gaillard (1369)

15. m. 1340, Jeanne de Varennes, dame de Menneval

24. Guillaume Ier, seigneur de Breaute, vicomte de Montivilliers

25. m. Jeanne, dame de Neville et de Drosay

26. Jean Ier l'Estandart, seigneur de Crequy, de Fressin et de
Canaples (1289/1327)

27. m. 1290/1300, Jeanne de Beauvais

28. Guillaume Ier de Leon, seigneur de Hacqueville, de
Fontaine-sous-Jouy, de Pont-Saint-Pierre, de Crestot et de La
Franche-Bouteillerie

29. m. 1315, Jeanne de Ferrieres

30. Mathieu de Varennes, seigneur de Menneval

48. Roger Ier, seigneur de Breaute, de Brunes-en-Caux et de Foville

49. m. Alix de Bournonville

52. Baudouin IV , seigneur de Crequy et de Fressin (1249/66)

53. m. Marie d'Amiens, dame de Canaples (+ apres 1338)

54. Guillaume II, chatelain de Beauvais, seigneur de Vascueil

55. m. eleonore Crespin, dame de Ferrieres, de Ry et de
Saint-Denis-le-Thiboust

56. Herve IV, vicomte de Leon, seigneur en partie de
Chateauneuf-en-Thimerais et de Senonches (+ 1304)

57. m. 1280, Mahaut de Poissy, dame de Noyon-sur-Andelle, de
Hacqueville, de Radepont, de Pont-Saint-Pierre, de Fontaine-sous-Jouy,
d'Acquigny et autres lieux

58. Jean, seigneur de Ferrieres et de Grandcamp (1295/1342)

59. m. 1290, Alix d'Harcourt, dame de Bougtheroulde

60. Florent de Varennes, seigneur de Menneval, amiral de France durant
la croisade de saint Louis (1269)

104. Philippe, seigneur de Crequy et de Fressin (1238/55)

105. m. 1224, Ide de Picquigny

106. Gilles d'Amiens, seigneur de Canaples et d'Outrebois (+ apres
1284)

112. Herve III, vicomte de Leon

113. m. 1250/60, Marguerite de Chateauneuf, dame en partie de
Chateauneuf-en-Thimerais et de Senonches

114. Robert de Poissy, seigneur de Radepont et de Malvoisine (+ 1258)

115. m. 1256, Isabelle de Marly, dame de Romanaville (+ 1292)

118. Jean Ier le Prud'homme, seigneur d'Harcourt, d'Elbeuf, de
Brionne, de La Saussaye, de Nehou, d'Auvers, d'Aurilly et autres
lieux, vicomte de Saint-Sauveur (+ 1280)

119. m. 1240, Alix de Beaumont (+ 1275)

208. Baudouin III le Jeune, seigneur de Crequy et de Fressin

209. m. 1200, Marguerite de Saint-Omer

210. Enguerrand, seigneur de Picquigny, vidame d'Amiens (+1211/24)

211. m. Marguerite de Ponthieu (+ apres 1209)

212. Pierre d'Amiens, seigneur de Canaples (+ apres 1279)

213. m. Hersende

224. Herve II, vicomte de Leon (+ croise 1218)

225. m. 1210/15, Anne d'Hennebont, dame de Guemene-Heboe

226. Hugues, seigneur de Chateauneuf-en-Thimerais (+ 1229)

227. m. 1212, eleonore de Dreux (+ 1248)

228. Guillaume de Poissy, seigneur de Noyon-sur-Andelle, de Radepont,
de Hacqueville, de Pont-Saint-Pierre, de Fontaine-sous-Jouy,
d'Acquigny et autres lieux (1270)

229. m. avant 1243, Isabelle (? de Levis)

230. Bouchard II, seigneur de Marly, de Montreuil-Bonnin en Poitou, de
Saissac en Carcasses, de Picauville et de Londres (+ 1250)

231. m. 1233, Agnes de Beaumont-en-Gatinais (+ apres 1260)

236. Richard, seigneur d'Harcourt, d'Elbeuf, de Brionne, de
Beaumesnil, de La Saussaye, de Beauficel, de Cailleville et autres
lieux (+ 1239/42)

237. m. Jeanne Tesson de La Roche-Tesson, vicomtesse de Saint-Sauveur
et du Cotentin, dame de Nehou, d'Auvers et d'Aurilly

238. Jean de Beaumont, seigneur de Villemomble, de Clignancourt et de
Clichy-la-Garenne, grand chambrier de France (+ 1255/56)

239. m. 1214, Alix, dame de Villemomble et de Clignancourt (+ avant
1233)

416. Baudouin II, seigneur de Crequy et de Fressin (1160/98)

417. m. Clemence (1160)

418. Guillaume IV, chatelain de Saint-Omer

419. m. 1171, Ide d'Avesnes

420. Guermond, seigneur de Picquigny, vidame d'Amiens (+ 1208)

421. m. Flandrine (d'Amiens ?)

422. Jean Ier Talvas, comte de Ponthieu (+ Saint-Jean d'Acre 1191)

423. m. 1175, Beatrix de Saint-Pol (+ 1204)

424. Thibaut d'Amiens, seigneur de Canaples

425. m. Aelis

448. Herve Ier, vicomte de Leon, seigneur de Landerneau, de Daoudour,
de Coatmeal, de Plougastel-Daoulas, de Crozon, de Penze et de
Bourgneuf-en-Poher (+ 1208)

449. m. 1180, Marguerite de Rohan

452. Gervais, seigneur de Chateauneuf-en-Thimerais, de Bresolles, de
Senonches et autres lieux

453. m. Marguerite de Donzy

454. Robert II le Jeune, comte de Dreux et de Braine, seigneur de
Torcy, de Brie-Comte-Robert, de Chilly, de Longjumeau, de
Nesle-en-Tardenois, de Fere-en-Tardenois, de Quincy, de Longueville et
de Pontarcy (1154-1218)

455. m. 1184, Yolande de Coucy (+ 1222)

460. Bouchard Ier, seigneur de Marly, de Montreuil-Bonnin en Poitou, de
Saissac en Carcasses, de Picauville et de Londres (+ 1226)

461. m. 1209, Mahaut de Poissy, dame de Chateaufort (1212/67)

462. Guillaume de Beaumont, dit Pied-de-Rat, marechal de France
(1215/17)

463. m. Jeanne

472. Robert II le Vaillant, seigneur d'Harcourt, de La Saussaye, de
Beauficel et de Boessy-le-Chatel (1192/1212)

473. m. 1179, Jeanne de Meulan, dame de Brionne, d'Elbeuf et de
Beaumesnil

474. Raoul V Tesson, seigneur de La Roche-Tesson, du Cinglais et de
Trevieres, baron de Thury, vicomte de Saint-Sauveur (+ 1213)

475. m. Mathilde Patry de La Lande-Patry

832. Raoul, seigneur de Crequy (1160/+1181)

836. Guillaume III, chatelain de Saint-Omer

837. m. Mathilde

838. Nicolas, seigneur d'Avesnes, de Conde, de Leuze et de Landrecies
(+ 1169/71)

839. m. 1150, Mathilde de La Roche-en-Ardenne

840. Guerand, seigneur de Picquigny, vidame d'Amiens (+ 1178)

841. m. Mathilde

844. Guy II Talvas, comte de Ponthieu (+ ephese 1147)

845. m. Ida

846. Anselme Ier, comte de Saint-Pol, seigneur d'Encre et de Lucheux

847. m. Eustachie

848. Dreux, chatelain d'Amiens, seigneur de Flexicourt, de L'etoile
et de La Broye (+ 1195)

849. m. Marguerite de Saint-Pol

896. Guyomarc'h VI l'Insense, comte de Leon (+ 1179)

897. m. 1150, Nobilis (du Faou, de Treguier ?)

898. Alain III, vicomte de Rohan, seigneur de Guemene (+ 1195)

899. m. 1160, Constance de Bretagne, dame de Mur et de Corlay (+ 1184)

906. Herve III, seigneur de Donzy, de Saint-Aignan-sur-Cher, de Gien,
de Cosne-sur-Loir et autres lieux (1149/+1187)

907. m. Mathilde du Perche-Gouët, dame de Montmirail, de Brou, de La
Bazoche-Gouët, de La Chapelle-Guillaume, d'Authon-du-Perche,
d'Arrou, d'Alluyes et de Dangeau

908. Robert Ier le Grand, comte de Dreux, seigneur de Torcy, de
Brie-Comte-Robert, de Chilly, de Longjumeau et de Savigny (1123-1188)

909. m. 1152, Agnes, dame de Baudement, de Braine-sur-Vesle, de
Fere-en-Tardenois, de Nesle-en-Tardenois, de Quincy, de Longueville et
de Pontarcy (1130-1202/18)

910. Raoul Ier, seigneur de Coucy, de Marle, de La Fere, de Vervins, de
Crecy et autres lieux (+ 1191)

911. m. 1164, Agnes la Boiteuse de Hainaut (+ 1168/73)

920. Mathieu de Montmorency, seigneur de Marly et de Verneuil (+
Constantinople 1204)

921. m. Mahaut de Garlande (+ 1224)

922. Gasce de Poissy, seigneur de Chateaufort (+ 1189)

923. m. 1188, Constance de Courtenay (+ apres 1231)

924. Guillaume de Beaumont, chambellan du roi (+ 1191)

944. Guillaume, seigneur d'Harcourt, de Beauficel et de
Boessy-le-Chatel (1124)

945. m. Huë d'Amboise

946. Robert III, comte de Beaumont-le-Roger et de Meulan, seigneur de
Brionne, d'Elbeuf, de Beaumesnil, de Pont-Audemer, de
Montfort-sur-Risle, de Preaux, de Vieilles et autres lieux (1163/99)

947. m. Mathilde de Cornwall (1163/79)

948. Jourdain Tesson, seigneur de La Roche-Tesson, du Cinglais et de
Trevieres, baron de Thury (1170)

949. m. Letice, vicomtesse de Saint-Sauveur et du Cotentin

950. Enguerrand Patry, seigneur de La Lande-Patry (+ 1195)

951. m. Ne... de Creully

1664. Gerard, seigneur de Crequy et de Fressin (1096/1127)

1665. m. Yolande

1672. Guillaume II, chatelain de Saint-Omer

1673. m. Melisende de Picquigny

1676. Gautier d'Oisy, seigneur d'Avesnes, de Conde, de Leuze et de
Landrecies (+ 1147)

1677. m. Ada de Mortagne-Tournai

1678. Henri de Namur, comte de La Roche-en-Ardenne, avoue de
Stavelot-Malmedy (1102/38)

1679. m. Mathilde de Limbourg (1148)

1680. Guermond, seigneur de Picquigny, vidame d'Amiens

1681. m. Beatrix d'Aumale

1688. Guillaume Ier Talvas, comte de Ponthieu, d'Alençon et de
Belleme (+ 1171)

1689. m. 1115, Helie de Bourgogne (1080-1142)

1692. Hugues III, comte de Saint-Pol (+ 1141)

1693. m. Beatrix

1696. Alleaume, chatelain d'Amiens (+ 1176)

1697. m. Ade de Coucy

1698. Hugues III, comte de Saint-Pol (+ 1141)

1699. m. Beatrix

1792. Herve II le Grand, comte de Leon (+ 1169)

1796. Alain II, vicomte de Rohan, seigneur de Guemene et de Guincamp (+
1168)

1798. Alain II le Noir, comte de Richmond et de Guincamp (+ 1146)

1799. m. 1137, Berthe, duchesse de Bretagne (+ 1158/64)

1812. Geoffroy III, seigneur de Donzy, de Saint-Aignan-sur-Cher et de
Gien (+ 1157)

1813. m. Garne (? de Toucy), dame de Cosne-sur-Loir (1151)

1814. Guillaume IV Gouët, baron du Perche-Gouët, seigneur de
Montmirail, de Brou, de La Bazoche-Gouët, de La Chapelle-Guillaume,
d'Authon-du-Perche, d'Alluyes et de Dangeau (+ 1170)

1815. m. 1150/55, Isabelle de Blois-Champagne, regente du Perche-Gouët
(1130-apres 1180)

1816. Louis VI le Gros, roi de France (1081-1137)

1817. m. 1115, Adelaïde de Savoie (1092-1137)

1818. Guy, seigneur de Baudement, de Braine-sur-Vesle, de Quincy, de
Longueville, de Nesle-en-Tardenois, de Fere-en-Tardenois et de Pontarcy

1819. m. Alix

1820. Enguerrand II, seigneur de Coucy, de Marle, de La Fere, de Crecy,
de Vervins et de Pinon (1131/47)

1821. m. 1132, Agnes de Beaugency

1822. Baudouin IV le Batisseur, comte de Hainaut (1110-1171)

1823. m. 1130, Alix de Namur (+ 1169)

1840. Mathieu Ier, seigneur de Montmorency, d'ecouen, de Marly, de
Verneuil, de Conflans-Sainte-Honorine, d'Attichy et autres lieux (+
1160)

1841. m. 1126, Aline, batarde d'Angleterre et de Normandie

1842. Guillaume de Garlande, seigneur de Livry (1181/1204)

1843. m. Idoine de Trie (1208)

1844. Gasce de Poissy, seigneur de Fresnes et de Maisons-sur-Seine (+
1172)

1846. Pierre de France, seigneur de Courtenay, de Montargis, de
Chateaurenard, de Tanlay, de Champignelles, de Charny et de Chantecoq
(1126-1183)

1847. m. 1150/55, Isabelle, dame de Courtenay et autres lieux

1888. Robert le Fort, seigneur d'Harcourt (1100)

1889. m. Colette d'Argouges

1890. Hugues Ier, seigneur d'Amboise, de Chaumont-sur-Loire et de
Montrichard (+ 1130)

1891. m. 1103, elisabeth, dame de Jaligny

1892. Waleran, comte de Beaumont-le-Roger et de Meulan, comte de
Worcester, seigneur de Pont-Audemer, de Brionne, d'Elbeuf, de
Beaumesnil, de Vieilles, de Preaux et autres lieux (+ 1166)

1893. m. 1141, Agnes de Montfort, dame de Gournay

1894. Renaud/Reginald, batard d'Angleterre et de Normandie, seigneur
de Dunstanville, comte de Cornwall (+ 1175)

1895. m. 1140, Beatrice de Cardinham

1896. Raoul IV Tesson, seigneur de La Roche-Tesson et du Cinglais,
baron de Thury

1897. m. Adelize, dame de Trevieres

1898. Neel V, vicomte de Saint-Sauveur (+ 1131)

1899. m. Cecile, dame de Formigny

1900. Guillaume IV Patry, seigneur de La Lande-Patry (+ 1174)

1901. m. Mathilde

1902. Richard, baron de Creully (+ 1184)

1903. m. Mathilde, dame de Saint-Clair-sur-L'Elle et de
Villiers-Fossard

.

Guy Le Bouteillier, de la Bouteillerie à la Roche-Guyon
Guy Le Bouteillier, appelé Guiot jusqu’à avoir été
armé chevalier après 1414, était un noble normand
de moyenne extraction, dont les anc
êtres avaient donné leur nom au manoir familial de la Bouteillerie,
près du Havre en pays de Caux
4
. Il apparaît pour la première fois en 1407 ; sans doute était-il à
l’époque un jeune homme turbulent, voire brutal, puisqu’il était poursuivi par un certain Guillaume
Sausse pour cause de « bateure qui lui fu faite envir
on le moiz de juing ». Il fallut à son père et à lui-
même s’endetter lourdement pour composer avec le
plaignant en lui versant 300 livres tournois et
éviter un procès à l’Échiquier de Rouen.
Son père mourut avant le 1
er
mai 1413
5
; mais Guiot, dès avant cette date, était entré au service du
duc de Bourgogne Jean sans Peur, peut-être sous l’influence d’un oncle maternel, Roger de Bréauté.
Il apparaît dans les chroniques du temps en 1414, lorsqu’il fit partie des chevaliers et hommes
d’armes acquis à la cause bourguignonne qui tenaient Soissons contre les troupes royales sous
contrôle des armagnacs ; la prise de la ville, le 21 mai, fut accompagnée d’une répression féroce,
mais Guiot put échapper à celle-ci avec d’autres
gentilshommes qui furent capables de se racheter
moyennant finances. D’où tenait-il alors cette fort
une qui lui permit de verser rançon, alors que son
origine, et la dette de 1407, ne l’y prédisposait
guère ? Aucune des sources retrouvées par Jean-Marc
Roger ne permet de répondre à cette question ; mais sa nomination, de 16 novembre 1417, comme
« ambasseur, procureur et message espécial » de
la reine Ysabeau de Bavière en Normandie montre
qu’il avait su s’établir solidement à la cour bourgui
gnonne ; il avait déjà acquis à cette date le titre de
chambellan de Jean sans Peur. Cette même année sans doute, il était capitaine de Dieppe pour le
parti bourguignon.


- 2 -
L’année suivante, en 1418, Guy fut appelé par les Ro
uennais, qui tenaient des bourguignons – alors
que le plat pays était acquis à la cause armagnac. Il pr
it le contrôle de la ville et de ses fortifications au
début du mois de janvier, ainsi que le titre de capitaine de la ville de Rouen. Mais Henri V
d’Angleterre, après avoir débarqué en Normandie le 1
er
août 1417, vint mettre le siège devant la ville
le 29 juillet ; ce fut le début d’un long et dur siège de sept mois – bourguignons et armagnacs faisaient
théoriquement cause commune contre l’envahisseur.
Lors d’une sortie des Rouennais, les poutres
d’un pont s’effondrèrent ; la populace en attribua la ca
use au capitaine, accusé d’avoir fait scier ces
poutres... À bout de résistance, le 1
er
janvier 1419, des parlementaires rouennais se présentèrent au
camp d’Henri V ; la capitulation fut signée le 13 janvier, scellée du sceau de Guy, et, le 19 janvier, il
vint apporter les clefs de la ville au roi d’Angleterre.
Guy se rallia aussitôt à Henri V ; il avait déjà survécu à la prise
de Soissons, celle de Rouen lui valut la fortune – expliquant la
réputation de traître qu’il acquit aussitôt auprès des
chroniqueurs. On ne se livrera pas ici à un jugement
a
posteriori
, évidemment difficile compte tenu des troubles
extrêmes de cette période. Cependant, son comportement
après son ralliement à la cause anglaise, n’hésitant pas à
dénoncer des bourgeois loyalistes venus se confier à lui – et
entraînant leur exécution, montre clairement que, comme
l’écrivait Monstrelet, il « se rendit anglois ».
Rouen étant tombée, Guy, à nouveau capitaine de Rouen,
mais cette fois pour le roi Henri V, accompagna le comte de
Warwick au siège du château de La Roche-Guyon ; le château,
mis en défense par Perrette Bureau de la Rivière, veuve de
Guy VI de la Roche-Guyon, ne put être réduit à merci que sur
le conseil de Guy Le Bouteillier,
qui recommanda d’utiliser les
caves-carrières voisines pour parvenir jusque sous les murs de
la forteresse, et les ruiner par la mine
6
. Selon le Religieux de
Saint-Denis, l’opération réussit,
provoquant la ruine du château
et la mort de ses défenseurs. Le roi proposa bien à Perrette de
conserver son château en épousant Guy Le Bouteillier, et en
consentant à deshériter les enfants de son premier mariage ;
sans doute cette seconde clause emporta-t-elle sa décision de
laisser son château, et de gagner
les terres loyalistes. Guy Le
Bouteillier fut désormais consid
éré comme traître avéré aux
yeux des chroniqueurs francophiles, qui louèrent Perrette de
son patriotisme, même si le mot n’existait pas.
Il y gagna également la seigneurie de La Roche-Guyon avec
toutes ses appartenances, don confirmé le 20 mars 1420 ; mais
sa fidélité au roi d’Angleterre lui valut aussi de recevoir
plusieurs autres seigneuries confisquées sur des seigneurs du
parti français, faisant de ce personnage un homme clef de la
nouvelle administration anglaise. Il s’établit à Paris en 1422 au
plus tard et fut nommé par le duc de Bedford garde de Paris.
Établi à l’hôtel de Besançon ou de Clermont, rue de l’Hirondelle, confisqué sur le chancelier de
Charles VII, il reçut du roi Henri VI ce même hôtel en 1423.
Il est probable que c’est à cette ép
oque parisienne qu’il rallia la confréri
e dite de « la cour amoureuse
de Charles VI », sans doute dès 1420-21. On sait que cette confrérie fut instituée en 1400 à l’initiative
de Philippe le Hardi et de Louis de Bourbon, « pour hono
rer et servir toutes dames et damoiselles »,
et pour « passer partie du temps plus grâcieusement »
7
. Cette institution non politique au départ,
devint à partir de 1418 purement bourguignonne – au point que les armes orléanistes de l’armorial de
la cour furent passées à la gouache pour ne plus
être reconnaissables. Si l’on admet qu’il avait au
maximum une vingtaine d’années en 1407, lors de l’épisode de la rixe cauchoise, il aurait été âgé
alors d’un peu plus de trente ans ; sans doute, après la rebuffade de Perrette Bureau de la Rivière,
aspirait-il à une union prospère.
Fig.3 : Représentations du « bachelier »
dans le manuscrit Widener 1, sans ou
avec coiffe, et en bas à gauche en bonnet
de nuit. Il n’est pas sûr que le peintre ait
représenté Guy Le Bouteillier ;
cependant, la probabilité est grande qu’il
ait tenté de le figurer. On note le port
invariable d’une cote bleue sur une
chemise rouge, dualité de couleurs
rappelant les couleurs des faveurs « nulle
que vous ».
- 3 -
C’est vers 1425 qu’il trouva épouse en la personne de Catherine de Gavre, fille d’une très vieille et
très puissante famille flamande. Jean-Marc Roger suppose que ce mariage fut favorisé par le duc de
Bedford et son épouse Anne de Bourgogne – la première fille de Guy fut prénommée Anne
8
. Trois ans
plus tard, en 1428, il fut nommé par Henri VI commissaire pour recevoir les montres des troupes
appelées au siège d’Orléans ; il participa au siège de
la ville dans cette fonction assez institutionnelle,
fut également chargé du conduit des vivres, c’est-à-di
re de l’intendance, et il fit aussi partie de la
garde personnelle de deux cent cinquante lances
du duc de Bedford, mais il ne semble pas avoir
participé aux combats. Il était de retour en Normandie et à Paris dès le printemps suivant.
En 1431, il est cité parmi les chevaliers français qui
participèrent au sacre de Henri VI – il était alors
assez en cour pour couper la viande devant le roi. Il
reprit du service actif en 1433, au siège de Saint-
Valery, aux côtés du comte d’Étampes, fut envoyé
comme l’un des ambassadeurs du roi Henri VI en
1435 au congrès d’Arras qui
déboucha sur la paix qui fit bascule
r le parti bourgui
gnon à Charles VII.
Guy Le Bouteillier resta fidèl
e à Henri VI – comment eût-il pu revenir
dans le camp français, alors qu’il
n’était riche que de seigneuries usurpées ?
Dès l’année suivante, il s’installa à La Roche-Guyo
n, pour tenter de résister aux coups de boutoir de
l’armée française reconstituée ; il passa les deux dernières années de sa vie à mettre le château en
état de défense, et décéda au château à l’autom
ne 1438, laissant une veuve et quatre enfants
mineurs.
La Roche-Guyon fut placée sous le commandement d’un capitaine ; le 24 décembre 1439, il s’agissait
d’un certain Guillaume Tregonan, à la tête d’une garnison de 20 soldats
9
. Dès l’année suivante
vraisemblablement, Catherine de Gavre se remaria avec Simon Morhier, qui comme Guy fit une
carrière au service des rois anglais et du duc de
Bedford, qui l’avait nommé garde de la prévôté de
Paris ; après la perte de Paris par les Anglais en 1436, il avait été nommé trésorier de France en
Normandie, et capitaine de la Roche-Guyon.
Il passa l’hiver 1441-42 à La Roche-Guyon
10
. Le 13 mai
1443, la garnison du château fut passée en revue ; e
lle était sous le commandement d’un lieutenant
remplaçant le capitaine Simon Morhier
11
.
Cependant, il ne put défendre son château le 29 ao
ût 1449, lorsque Philippe de Jalognes, maréchal
de France, et Guy VII de La Roche-Guyon vinrent y mettre le siège : il avait été capturé le 25 février
par des Français de Dieppe, et y demeurait empris
onné. Le capitaine qui tenait le château avec une
cinquantaine d’hommes préféra, au bout de quelques j
ours, négocier une remise de la place contre la
vie sauve pour la garnison et lui-même
12
. C’en était fini de l’épisode des Bouteillier à La Roche-
Guyon : Guy VII reprit possession du château dont il av
ait été chassé trente ans plus tôt – selon le
chroniqueur Jean Chartier, le capitaine prit parti pour
les Français après la reddition, et Guy VII lui en
confia la garde...


http://www.mesqui.net/Articles_fortif/pdf/Guy-le-Bouteillier-et-La-Roche-Guyon.pdf 
LEBOUTEILLER, Guy I Sr de la Bouteillerie (I55080)
 
105 10 enfants. HÉRARD, Paul Henri Joseph (I46780)
 
106 102 ans... et une once de brandy tous les matins !
Secret de longévité d’une centenaire de Lanoraie
par Isabelle Padula
Voir tous les articles de Isabelle Padula
Article mis en ligne le 22 août 2007 à 10:03
Soyez le premier à commenter cet article

Maria Mousseau-Champagne entourée de sa famille Robert Léporé, Élyse Léporé, André Champagne, Jacques Champagne et Denise Corriveau. Isabelle Padula Voir toutes les photos 102 ans… et une once de brandy tous les matins !
Secret de longévité d’une centenaire de Lanoraie
Elle a vu le jour le matin du 15 août 1905 et a été baptisée l’après-midi même comme le voulait la coutume d’antan. «Vous savez je suis née dans le temps où il n’y avait ni électricité, ni téléphone, ni route. Mais on était heureux et on mangeait trois fois par jour.» Loquace et vive d’esprit, Maria Mousseau-Champagne en a beaucoup à raconter à commencer par son secret de longévité. «Tous les matins je prends une once de brandy, mais pas plus, avec mon café. Je ne sais pas vraiment si ça m’a aidé à vieillir mais en tout cas ça ne m’a pas fait de mal ! »
Et qu’en est-il des problèmes de santé ? «Je suis un peu sourde, explique-t-elle. Quand j’étais toute petite, mon voisin était sourd comme un pot comme disait mon père et on lui parlait dans un cornet. Là, c’est mon tour ! Mes yeux sont pas pires. J’aime lire des prières et des livres. Tant que le Seigneur va me laisser toute ma tête, je suis correcte, mais le jour où il va me la prendre, je serai prête à mourir. »
Un voeu à l’occasion de ce 102e anniversaire ? «Je souhaite de rester encore quelques années avec mes enfants avant de partir de l’autre côté parce que de là-bas, on y revient jamais. Je me demande souvent comment ça peut être de l’autre côté. Mais pour l’instant, je suis entourée d’enfants que j’aime et qui m’aiment, c’est un bienfait de la vie et c’est une richesse d’avoir des bons enfants qui nous entourent. Je veux dire aux gens qu’ils profitent de la vie, qu’ils aiment le Seigneur Dieu et leurs parents, car c’est ce qui compte. Je veux aussi remercier tous ceux qui ont participé au travail de ma fête. »
Les employés étaient heureux de cet événement. «Un anniversaire de plus de 100 ans, ça mérite d’être souligné, c’est important ! » a dit l’une d’entre eux. Une fête avec un goûter ont donc été organisés avec la famille et les résidents au CHSLD Alphonse-Rondeau de Lanoraie où réside Maria Mousseau-Champagne, la plus que centenaire. 
MOUSSEAU, Maria Anne Gertrude (I47875)
 
107 11 petits enfants 4 arrières petits enfants SMITH, Elizabeth Grace (I8222)
 
108 11.07.1803 St-Cuthbert Sép? GILBERT-COMTOIS, Étienne Cuthbert (I23329)
 
109 11.07.1914 né HÉON, Paul (I254065)
 
110 1110 il emprisonne Adam ch?atelain d'Amiens

crois?e 
DE PICQUIGNY, Eudes (I200387)
 
111 12 112 Boucher Ludger M Head M May 5 1861 40
13 112 Boucher Marie F Wife M Aug 10 1863 38
14 112 Boucher Eugène M Son S Sep 15 1881 20
15 112 Boucher Donalda F Daughter S Oct 11 1883 18
16 112 Boucher Albert M Son S Jul 15 1884 17
17 112 Boucher Alexandrina F Daughter S Aug 20 1888 13
St-Gabriel 1901 
BOUCHER, Ludger (I32744)
 
112 12.03.1884 décès FANYOU, Martha Washington (I87161)
 
113 13 janvier 1872 Rigerus Corriveau m. Josephine Lépicier. St Michael, Port Austin, fille d'Alex et Adéline Curtin. CORRIVEAU, Régis (I166515)
 
114 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Nathan George (I20524)
 
115 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. CAMERON, Robert John (I110254)
 
116 15 96 Durand Louis M Head M Dec 26 1863 37 note
16 96 Durand Asterie F Wife M Jun 29 1867 33 note
17 96 Durand E?zelila F Daughter S Dec 27 1885 15 note
18 96 Durand Albert M Son S Aug 19 1889 11 note
19 96 Durand Louisa F Daughter S Mar 25 1891 10 note
20 96 Durand Lucien M Son S Feb 22 1893 8 note
21 96 Durand Rosa F Daughter S Jan 29 1895 6 note
22 96 Durand Albertta F Daughter S May 31 1898 2 note
23 96 Durand Real M Son S Nov 19 1899 1 note
24 96 Lippé Maria F Sister S Jan 23 1871 30 note

St-Michel-des-Saints 1901 
LIPPÉ, Astérie Diana Marie (I35994)
 
117 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Anouk (I7344)
 
118 17 enfants. HÉRARD, Éva Marguerite Marie (I46762)
 
119 17 jan 1913 LEFEBVRE, Horace (I17196)
 
120 1852 Recensement Thurlow Township ON

43 Bosely, Francis Farmer Canada F Roman Catholic 40 M
44 Bosely, Fanny Ireland Roman Catholic 50 F
45 Bosely, Susanah Canada Roman Catholic 7 F 
PELLAND, François (I77)
 
121 1880 Biddeford ME

Foyer

Rôle

Sexe

Âge

Lieu de naissance
Oliver Gravel Self M 51 Canada
Agnes Gravel Wife F 52 Canada
John Gravel Son M 19 Canada
Michel Gravel Son M 15 Canada
Louis Gravel Son M 10 Canada
Artemise Gravel Daughter F 18 Canada
Mathilde Gravel Daughter F 17 Canada
Martel Gravel Son-in-law M 21 Canada
Melvine Gravel Daughter F 21 Canada 
GRAVEL, Olivier (I18529)
 
122 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Darrell George (I4677)
 
123 1900

Killingly Ct

Foyer

Rôle

Sexe

Âge

Lieu de naissance
Frank Rondeau Head M 57 Canada Fr
Joseph Rondeau Son M 27 Canada Fr
Eliza Rondeau Daughter F 24 Canada Fr
Mary Rondeau Daughter F 23 Canada Fr
Malvina Rondeau Daughter F 22 Canada Fr
Napoleon Rondeau Son M 21 Canada Fr
Victoria Rondeau Daughter F 20 Canada Fr
Rosie Rondeau Daughter F 17 Canada Fr 
RONDEAU, François (I3785)
 
124 1900
Lieu de l'événement Eureka Township Eureka city Ward 2, Humboldt, California, United State


Foyer

Rôle

Sexe

Âge

Lieu de naissance
Peter Bosley Head M 43 Canada Eng
Hannah Bosley Wife F 42 Canada Eng
Joseph E Bosley Son M 17 Canada Eng
Florence M Bosley Daughter F 15 California
James F L Bosley Son M 12 California
Patrick E I Bosley Son M 1 California
Dennis Barry Brother-in-law M 46 Canada Eng 
BEAUSOLEIL, Pierre (I186416)
 
125 1900 Census Chcago IL
Foyer

Rôle

Sexe

Âge

Lieu de naissance
John Duplessis Head M 68 Canada Fr
Mary Duplessis Wife F 58 Canada Fr
John Duplessis Son M 41 Canada Fr
Felix Duplessis Son M 27 Canada Fr
Mary Duplessis Daughter F 25 Canada Fr
Anna Duplessis Daughter F 23 Canada Fr
Angalina Mcclellen Daughter F 20 Canada Fr
George F Mcclellen Grandson M 1 Illinois
George Mcclellen Son-in-law M 23 Illinois
Blanche Duplessis Granddaughter F 18 Canada Fr
Arthur Duplessis Son M 18 Canada Fr 
MOREAU-DUPLESSIS, Jean-Baptiste (I31085)
 
126 1900 Warren MA
Foyer

Rôle

Sexe

Âge

Lieu de naissance
Eusebe Bonin Head M 38 Canada F
Eloise Bonin Wife F 33 Canada F
Marion Bonin Daughter F 15 Canada F
Mary L Bonin Daughter F 11 Canada F
Bertha Bonin Daughter F 9 Canada F
Auguse Bonin Son M 7 Canada F
Alphonse Bonin Son M 5 Canada F
Elizabeth Bonin Daughter F 2 Massachusetts 
BONIN, Eusèbe (I11725)
 
127 1901 Census of Canada Page Information
District: ON ADDINGTON (#43)
Subdistrict: Kaladar, Anglesea & Effingham G-2 Page 1

6 3 Bostley Frances M Head M Apr 18 1835
65

Links
7 3 Bostley Aurelie F Wife M Aug 11 1842
58 page icon
Links
8 3 Bostley Edward M Son S Sep 18 1874
26 page icon
Links
9 3 Bostley Annie F Daughter S Nov 16 1885
15 page icon

10 3 Bostley May F Daughter S Aug 18 1895
5 page icon
Links
11 
BEAUSOLEIL, François Pelland dit (I186292)
 
128 1901 Maskinongé

133 Pelland Georgina F Head W May 5 1852 48
3 133 Pelland Pierre M Son S Jul 10 1870 30
4 133 Pelland Joseph M Son S Aug 5 1872 28
5 133 Pelland Albertina F Daughter S Mar 10 1881 20
6 133 Pelland Omer M Son S Jan 6 1885 16
7 133 Pelland Louis M Son S Dec 10 1891 10
8 133 Pelland Ascor M Son S Jun 5 1895 5
9 134 Pelland Joseph M Head W May 10 1850 50
10 134 Pelland Cordélie F Daughter S Mar 5 1881 20
11 134 Pelland Joseph M Son S Apr 5 1879 22 
PELLAND, Cyrille Martin (I455)
 
129 1910 New Haver CT

Foyer

Rôle

Sexe

Âge

Lieu de naissance
Jae I Fredricks Head M 54 New York
Mary L Fredricks Wife F 44 New York
Mary Fredricks Daughter F 28 Connecticut
David Fredricks Son M 19 Connecticut
Frances Fredricks Daughter F 17 Connecticut
William Fredricks Son M 14 Connecticut
Jenie Fredricks Daughter F 13 Connecticut
Tony Fredricks Son M 11 Connecticut
Arthur Fredricks Son M 7 Connecticut
Harry Fredricks Son M 5 Connecticut 
FREDERICKS, Joseph David (I132791)
 
130 1921-2014 À son domicile de Joliette, le 1er mars 2014 à l’âge de 93 ans, est décédé monsieur René Geoffroy, autrefois à Saint-Jean-de-Matha. Monsieur René Geoffroy laisse dans le deuil son fils Alain Geoffroy et son épouse Joanne Plouffe. Son frère, Raoul et son épouse Gisèle Beaudry, ses sœurs : Carmen épouse de feu Gille Provost, Lise, épouse de feu Paul Ducharme. Ses belles-sœurs : Rose Alma Beaudry Geoffroy épouse de feu Robert Geoffroy, Reina, épouse de feu Rolland Geoffroy. Ses petits-enfants : Valérie et son conjoint Martin Roux, Yoan, ses arrière-petits-enfants : Marianne et Lianne. Monsieur René Geoffroy sera exposé à la Coopérative funéraire de Saint-Jean-de-Matha, 99, rue Lessard, Saint-Jean-de-Matha, le mercredi 5 mars 2014 de 19h à 22h et le 6 mars 2014 de 9h à 11h. Suivront les funérailles dès 11h en l’église de Saint-Jean-de-Matha. L’inhumation aura lieu au cimetière de Saint-Jean-de-Matha. Direction funéraire : Coopérative funéraire de Saint-Jean-de-Matha. coopfunérairestjeandematha.com GEOFFROY, René (I103192)
 
131 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. GRAVEL, Fernande Flore Stella Marie (I125121)
 
132 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. TRUDEL, Marcelle (I146618)
 
133 1930 Bethel CT

Foyer

Rôle

Sexe

Âge

Lieu de naissance
David L Fredericks Head M 37 Connecticut
May F Fredericks Wife F 36 Connecticut
May F Fredericks Daughter F 16 Connecticut
Lillian L Fredericks Daughter F 14 Connecticut
Dorothy J Fredericks Daughter F 12 Connecticut
William J Fredericks Son M 11 Connecticut
James L Fredericks Son M 4 Connecticut
Harold A Fredericks Son M 3 Connecticut
Lawrence C Fredericks Son M 1 Connecti 
FREDERICKS, David Louis (I132794)
 
134 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Joseph (I32697)
 
135 1930-2016

Le 24 octobre, à l’âge de 86 ans, est décédé M Gérard Moreau de St-Charles-Borromée. Il était l’époux de Madeleine Prud’Homme.

Outre son épouse, il laisse dans le deuil sa fille Lise et son conjoint Robert Lamothe, son fils Luc et son épouse Edith Lavallée, ses petits-fils David Savignac (Audrey Mondor), Antoine Moreau et Ludovic Moreau (Andréane Lamarche), ses 2 arrière-petits-enfants William et Ève, ses frères et sœurs, beaux-frères et belles-sœurs, autres parents et amis.

Lieu et heure des visites
Centre Funéraire Régional Joliette, 1077 rue Lépine à Joliette
Samedi 29 octobre à compter de 12h30

Lieu et heure de la cérémonie commémorative
Chapelle du centre funéraire, samedi 29 octobre à 14h
L’inhumation suivra au cimetière de Joliette 
MOREAU, Gérard (I169984)
 
136 1940 census Chicago IL

Foyer

Rôle

Sexe

Âge

Lieu de naissance
George Young Head M 57 Illinois
Anna Young Wife F 62 Canada
William Galleger Son-in-law M 27 Illinois
Rita Galleger Daughter F 25 Illinois
Shirley Galleger Granddaughter F 0 Illinoi 
YOUNG, George (I243110)
 
137 1967 - October 1969 Father Samuel C. Beausoleil
Father Beausoleil was born in 1923 in Anaconda. He attended Anaconda Catholic Schools and graduated from Carroll College. He was ordained in 1951. Father Beausoleil served parishes in Conrad, Missoula, Townsend, Bozeman, and Deer Lodge. He was a founding member of the pastoral team at Christ the King. While serving at Christ the King, he was also on the religious studies faculty at the University. He taught at Carroll College for 14, founding and directing the choral group, the Carrolleers. He retired in 1993. He died in Missoula on November 15, 1994.

Christ the King, Missoula history 
BEAUSOLEIL, Samuel Curtis (I71751)
 
138 2 charged with stolen vehicle possession
Leah Buletti, lbuletti@citizen-times.com 6:37 a.m. EST January 12, 2016
635881767838170150-sarmiento.jpg

(Photo: Courtesy of Buncombe County Sheriff's Office)
CONNECTTWEETLINKEDINCOMMENTEMAILMORE

ASHEVILLE - City police charged a Hendersonville pair with possessing a stolen vehicle Monday.

Jamie Lyn Sarmiento, 21, and Robert James Pelland, 30, both of Puma Drive, each were charged Monday with felony possession of a stolen motor vehicle and misdemeanor possession of stolen goods, according to warrants at the Buncombe County magistrate's office.

Both are accused of possessing a stolen 2015 Toyota Highlander owned by Hunter Nissan of Asheville as well as a stolen North Carolina license plate, according to warrants.

Sarmiento also possessed syringes and was charged with misdemeanor possession of drug paraphernalia, according to warrants. She was being held at the Buncombe County Detention Facility on a $11,000 secured bond.

Pelland also was charged with felony possession of a controlled substance on jail premises and misdemeanor possession of drug paraphernalia, according to warrants. He had 3 grams of methamphetamine as well as syringes on his person while in the custody of the Buncombe County Detention Facility, warrants state.

Pelland was being held there on a $16,000 secured bond 
PELLAND, Robert James (I24728)
 
139 2 DIE, 1 CRITICALLY INJURED Students, friends cope with death of teens Arrowhead High's hallways quiet after accident kills classmate
Milwaukee Journal Sentinel
March 19, 1996
Author: ERNST-ULRICH FRANZEN; Journal Sentinel staff
Estimated printed pages: 2

Cheryl Schauer hasn't been sleeping well since coming on the scene of the traffic accident early Sunday that took the lives of two area teens and left a third in the hospital.

So she keeps going back.

"I don't know what to do," she said Monday afternoon, standing in front of the tree that was hit by the car and has been turned into a shrine by local students. "I can't sleep. It was pretty awful."

Anthony Harenda, 19, and Nicole Lapplander, 18, were killed when Harenda's car crashed into a tree at a high rate of speed about 1:20 a.m. Sunday. Another occupant of the car, Gordon Liebl, 19, was taken by Flight for Life helicopter to Froedtert Memorial Lutheran Hospital in Wauwatosa, where he remained in critical condition Monday.

Schauer said she first came on the scene as she was driving home.

"The first thing we saw was all this stuff covering the road," she said.

"My first thought was `Who would leave their car in the road like that?' " she said. "It was so dark, and there was no one around. It was so unreal that I didn't even think about someone being hurt."

Then she saw the bodies and ran to a home to get help.

"They told me they'd already called 911, and they came out to help," she said. "At first, we thought there were only two people hurt, because we couldn't see the girl in the dark. But, then, looking around with a flashlight, we found her."

Schauer said she spent about an hour and a half at the scene, part of that time trying to comfort Liebl.

"He was moaning, and I went over and I was rubbing his head," she said, with tears in her eyes. "I'll never get that out of my mind."

Schauer visited the scene several times Sunday and Monday, she said, joining the teenagers who had been gathering in small groups all day Monday.

Some of the teens who visited the scene after school Monday stood silently reading the poems and cards taped to the tree and attached to bouquets of flowers around it. Others wept. They declined to talk to a reporter.

Students leaving the Arrowhead High School north campus Monday said the entire student body was in shock over the tragedy.

"Whether you knew them or not, it affects you," said Janelle Jorgenson, 15. "It was a really mellow mood, today. Everybody was upset."

"It shocked the whole school because you don't expect this to happen to you," said Jennifer Porinsky, 17, who was a classmate of Lapplander. "Kids think they're invincible. It was real quiet today."

"She was just a really sweet girl," said Porinsky of Lapplander.

Students said teachers read a letter to their classes Monday morning, expressing the school's sadness over the loss of the teens, and announcing that counselors would be available if needed.

At least one group of students met with a counselor in the school's commons area, but many students simply consoled each other.

"A lot of kids pretty much turned to each other," said Kristin Martin, 16. "Yesterday, I saw at least 20 sophomores at the tree, crying. They were there for four hours."

"A lot of people were over there crying," added Bethany Holty, 15. "We're all shocked. Nobody thinks it happens around here." 
LAPPLANDER, Darlene (I61402)
 
140 2 DIE, 1 CRITICALLY INJURED Students, friends cope with death of teens Arrowhead High's hallways quiet after accident kills classmate
Milwaukee Journal Sentinel
March 19, 1996
Author: ERNST-ULRICH FRANZEN; Journal Sentinel staff
Estimated printed pages: 2

Cheryl Schauer hasn't been sleeping well since coming on the scene of the traffic accident early Sunday that took the lives of two area teens and left a third in the hospital.

So she keeps going back.

"I don't know what to do," she said Monday afternoon, standing in front of the tree that was hit by the car and has been turned into a shrine by local students. "I can't sleep. It was pretty awful."

Anthony Harenda, 19, and Nicole Lapplander, 18, were killed when Harenda's car crashed into a tree at a high rate of speed about 1:20 a.m. Sunday. Another occupant of the car, Gordon Liebl, 19, was taken by Flight for Life helicopter to Froedtert Memorial Lutheran Hospital in Wauwatosa, where he remained in critical condition Monday.

Schauer said she first came on the scene as she was driving home.

"The first thing we saw was all this stuff covering the road," she said.

"My first thought was `Who would leave their car in the road like that?' " she said. "It was so dark, and there was no one around. It was so unreal that I didn't even think about someone being hurt."

Then she saw the bodies and ran to a home to get help.

"They told me they'd already called 911, and they came out to help," she said. "At first, we thought there were only two people hurt, because we couldn't see the girl in the dark. But, then, looking around with a flashlight, we found her."

Schauer said she spent about an hour and a half at the scene, part of that time trying to comfort Liebl.

"He was moaning, and I went over and I was rubbing his head," she said, with tears in her eyes. "I'll never get that out of my mind."

Schauer visited the scene several times Sunday and Monday, she said, joining the teenagers who had been gathering in small groups all day Monday.

Some of the teens who visited the scene after school Monday stood silently reading the poems and cards taped to the tree and attached to bouquets of flowers around it. Others wept. They declined to talk to a reporter.

Students leaving the Arrowhead High School north campus Monday said the entire student body was in shock over the tragedy.

"Whether you knew them or not, it affects you," said Janelle Jorgenson, 15. "It was a really mellow mood, today. Everybody was upset."

"It shocked the whole school because you don't expect this to happen to you," said Jennifer Porinsky, 17, who was a classmate of Lapplander. "Kids think they're invincible. It was real quiet today."

"She was just a really sweet girl," said Porinsky of Lapplander.

Students said teachers read a letter to their classes Monday morning, expressing the school's sadness over the loss of the teens, and announcing that counselors would be available if needed.

At least one group of students met with a counselor in the school's commons area, but many students simply consoled each other.

"A lot of kids pretty much turned to each other," said Kristin Martin, 16. "Yesterday, I saw at least 20 sophomores at the tree, crying. They were there for four hours."

"A lot of people were over there crying," added Bethany Holty, 15. "We're all shocked. Nobody thinks it happens around here."

Deaths shake community Arrowhead grieves for victims
Milwaukee Journal Sentinel
March 19, 1996
Author: MARK LISHERON; Journal Sentinel staff
Estimated printed pages: 4

Handwritten notes were carefully sealed in plastic wrap and nailed to a tree streaked with red automobile paint.

The notes expressed gratitude to Anthony Harenda, to Nicole Lapplander and to Gordon Liebl for their friendship.

They promised never to forget.

Classmates dropped roses, tulips and carnations at the base of the big tree where shards of bark and car parts were scattered, a mailbox post was bent to the ground and a parking sign had been sheared off at its base.

On Monday, the expansive Student Commons, at the entryway to the Arrowhead North Campus, was full of students and nearly silent. Counselors waited in their offices and in the theater for students who shuffled with their heads down from classes to clusters of friends.

"Today they're talking and sharing memories," Principal Bonnie Laugerman said. "They're asking themselves about what could have been, what should have been. They need to talk now, they really need to. We are grieving, not unlike any family who grieves."

Other friends and family strove mightily Monday not to be swallowed up in the gulf that separates their best memories from their worst nightmares.

Tony and Nicky and Gordy, as they are referred to by loved ones, were part of a floating group of friends who might or might not be together on the weekend, depending on who was coming back home to Waukesha County, Nicole's good friend, Amber Thrall, said.

Tony and Gordy, both 19, had gone to St. John Vianney, in Brookfield, together and remained close friends when Tony enrolled at Hartland-Arrowhead High School and Gordy went to Milwaukee Marquette University High School.

It was through Tony that Gordy met Nicky and Amber, who were a year behind at Arrowhead. Tony and Gordy and their friends were the kind of boys girls liked to be with, Thrall said.

"Tony was a really nice guy, someone who was just out looking for fun, but not insincere," Thrall said. "We'd all get together on weekends, you know and just hang out. We were all just friends."

The group didn't get together as often after Gordy moved into Witte Hall on the University of Wisconsin-Madison campus this past fall, Roger Howard, assistant dean of students said Monday.

Tony had also moved to Madison and, in addition to a part-time bookstore job, was enrolled in Native American History and Introduction to Drama at Madison Area Technical College, Janet Kelly, manager of public relations for the school, said.

Everyone in Witte, it seems, knew Gordy and Tony, Howard said.

"They were both very well known and very well liked in the hall, from the reaction I got," Howard said, after grief counselors were sent to Witte Hall. "Tony spent a lot of time with Gordy."

Counselors came to Witte Hall Sunday night as students returned from spring break to learn Gordy would not be coming back for a while and Tony would not be coming back at all, Howard said.

MATC administrators, who learned of Tony's death Monday afternoon, were still discussing ways to help Tony's classmates with the news, Kelly said.

Nicky and Amber sometimes visited their friends in Madison on the weekends, Thrall said. There had been a time during their junior year that Thrall fell away, when she would see Nicky with Tony and Gordy at parties. But, by their senior year, they were together again, she said.

In Nicky, Amber had found someone whose straightforward honesty was softened by an open mind and an unfailingly sweet disposition. "Sunshine girl," was the way Thrall had always thought of Nicky.

For several months when he was having personal troubles and moved in with the Lapplanders, Dan Asbach, 19, of the Town of Merton, thought of Nicky and her sister, Jennifer, 20, as his own sisters.

Asbach saw her kind way with the family pets, knowing she wanted to be a veterinarian. How she nurtured friendships. And how those friends reciprocated.

"She was perfect," Asbach said. "She was very pretty, energetic, smart and creative. She was the perfect package, all rolled into one person."

Nicky's mother, Linda Lapplander, said her daughter's pursuit of fun last year cost her academically. Linda and Mike Lapplander told their daughter to quit her part-time job at a local pet store and devote her time to study. The result was a nomination for most improved student at Arrowhead this year.

The night after her parents celebrated her 18th birthday Thursday with money for two shirts, a country western compact disc and the pair of sandals she coveted Nicky got a call from Tony about a hastily-called party, Linda Lapplander said.

Nicky left with Tony and Gordy between 8 p.m. and 8:30 p.m. Nicky called about an hour later to say she was bored at the party and wanted to come home.

"She didn't ask us specifically to come and get her, so we didn't go," Linda Lapplander said.

Linda Lapplander, on her way home from a 12-hour work shift, was met at their house Sunday morning by a police officer and a chaplain who explained to her what had happened. To this moment, she only vaguely knows who Tony and Gordy were, she said.

The Lapplanders set visitation for Nicky for 5 to 7 p.m. Tuesday at St. Charles Catholic Church, in Hartland, with a service to follow. A private burial was set for St. Charles Cemetery.

Funeral services for Tony were pending Tuesday morning with Harder Funeral Home in Brookfield.

Gordy remained in critical condition late Monday at Froedtert Memorial Lutheran Hospital.

Services, Asbach said, will help the community recall, the parties and the wild drives, even as they cannot explain how the fun could go so terribly wrong.

"I feel so helpless," Asbach said. "I keep thinking I could have helped Nicky, that I could have done something. If only I could have been there to catch her."

"They're asking themselves about what could have been, what should have been. They need to talk now, they really need to. We are grieving, not unlike any family who grieves."
Caption:
Photo 1; Photo 2; Photo color; WILLIAM MEYER; STAFF PHOTOGRAPHER

Caption: Harenda; Lapplander; Aimee Winkler, an Arrowhead High School senior, lights a candle after school Monday at the site of a fatal car crash in the Town of Merton. Her boyfriend is the brother of Anthony Harenda, one of two people killed in the accident early Sunday. 
LAPPLANDER, Nicole (I61840)
 
141 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Gary M (I7322)
 
142 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Patricia (I7323)
 
143 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. WASSON, Steven Ronald (I8413)
 
144 2 fév 1900 LEFEBVRE, Albert (I17153)
 
145 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PERREAULT, Guy (I147704)
 
146 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Cécile (I2554)
 
147 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. ALLARD, Claude Basile Joseph (I147707)
 
148 2 Lt 28 Infantry Regiment PELLAND, Ralph Eugene (I2544)
 
149 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. MARCOUX, Paul Eugène Jean Joseph (I134800)
 
150 20 ans au rec.66; 22 au rec.67; 30 au rec.81

tuée par les Iroquois 
DODIN, Hélène (I43112)
 

      «Précédent 1 2 3 4 5 6 ... 50» Suivant»