Pelland - Une histoire de famille

De la Bretagne aux Amériques.

Notes


Résultats 1 à 50 de 2,543

      1 2 3 4 5 ... 51» Suivant»

 #   Notes   Lié à 
1
Connecticut Marriage Index, 1959-2001
lieu de résidence :
7 février 1981
New Britain, Hartford, Connecticut
mariage :
7 février 1981
Hartford, Hartford, Connecticut, United States
conjoint:
Sandra L Peterson



Arthur E Champagne

Connecticut Divorce Index, 1968-1997
naissance :
1933
Not Stated
mariage :
1981
Not Stated
divorce :
1981
Connecticut
conjoint:
Sandra 
CHAMPAGNE, Arthur (I94811)
 
2 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. LAVERE, Harold (I121906)
 
3 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. BEAUSOLEIL, Francis (I25521)
 
4 Bookmark and Share

Change text size for the story

Print

Report an error

George Savage has a renewed sense of hope that there are good people in this world.

The 61-year-old Sturgeon Falls man had his mobility scooter stolen last weekend while he was playing cards at the Knights of Columbus Hall in Sturgeon Falls.

Savage said the scooter was his only means of transportation.

“It's been kind of depressing sitting looking at the walls,” he said Friday. “I've been staying home a lot and I try to get a ride here and there when I can.”

But his luck changed Friday when he was given a used mobility scooter.

“One of my sister's friends, Jackie Miron, is a volunteer at Au Chateau – Home for the Aged in Sturgeon Falls. She found one for sale,” Savage said.

“A gentleman named Viateur Rondeau was selling it. When I told him I was interested because I had mine stolen, he offered it to me free of charge.”

Savage said he couldn't believe the older man's generosity.

“Viateur is in his 80s and he said I could have it. He couldn't use it any more.”

Savage said his brother bought him a lock and stainless steel cables three years ago to secure his scooter, but he never used them.

“I laughed when my brother gave them to me. I thought I'm never going to use that, but now I guess I will,” he said.

“It's kinda sad that I have to lock it up, but I will.”

Savage said he has made up flyers and handed them out to family and friends in River Valley, Warren and throughout West Nipissing.

The lost mobility scooter is red, has four wheels and has been customized with a windshield, canopy and rear carrier. There's a sticker on the back resembling the Pink Floyd Dark Side of the Moon album cover.

The theft was reported to West Nipissing police.

Anyone with information is asked to call 705-825-2761 or police at 705-753-1234. 
RONDEAU, Viateur (I256080)
 
5 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. ELLIS, Janet Isobel (I195804)
 
6 .06.1888 n? PELLEN, Bernadine M (I81324)
 
7 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Danielle Charlotte Marie (I4599)
 
8 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. DÉNOMMÉ, Georges Edouard (I76604)
 
9 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. FRANKLIN, Michael Marion (I19385)
 
10 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLANT, Kajsa Lin (I41318)
 
11 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. VIEW, John Edward (I240796)
 
12 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. BRISSETTE, Agnès (I126327)
 
13 140 Desrosiers Ovila M Head M Apr 21 1848 53
18 140 Desrosiers Elise F Wife M Aug 26 1845 55
19 140 Desrosiers Alma F Daughter S Jun 27 1879 21

Berthierville 1901 
DESROSIERS, Ovila Vincent (I16444)
 
14 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. GAUTHIER, Thérèse (I208530)
 
15 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. BROWN, Fils (I253379)
 
16 Alexis Pellant was working for the NWC when he came across the Rockies onto the Pacific slopes in 1819 with Angus Bethune and Peter Skene Ogden. He was likely on the brigade for the following year he was re-engaged to work with McTavish, McGillivray & Co. at English River for two more years.

http://ubc.bcmetis.ca 
PELLAND, Alexis (I133)
 
17 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Nikolas James (I19314)
 
18 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. DUCHARME, Anne Marie (I118130)
 
19 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. BAKER, Richard P (I263901)
 
20 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, André Gerard (I7816)
 
21 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. HOULE, Nathaniel Lee (I235236)
 
22 Bougeren (Bougrand et Beaugrand) dit Champagne, Jean :

Né vers 1641 d'origine inconnue, mais son surnom de Champagne nous indique sans doute sa province d’origine.
Il s’établit à Saurel et prend pour épouse vers 1670, Marguerite Samson, dite Pénisson aussi d'origine inconnue; En 1668 à Sorel. Les documents de ce mariage son introuvables.
En 1675, on le retrouve à Dautray, ou est baptisée sa fille Marie.
Sur un contrat passé devant le notaire Adhémar le 25 juin 1676, il signe son nom : «gean bougeren».

Cette famille est inscrite au recensement de 1681, dans la seigneurie de Villemur (Berthier), Jean est dit avoir 40ans, Marguerite Samson sa femme 32ans, le couple a 3enfants; Jean, 9ans; Charles, 7ans; Marie, 6ans. Le couple possédait deux vaches et avait trois arpents de terre en valeur.

Jean Beaugrand décède à Berthier et est inhumé le 5 décembre 1699 à Sorel.
Sa femme sera inhumée le 24 juillet 1721, à L'Île Dupas pour Tanguay et à Sorel pour Jetté.
Ménage établi à Berthier-en-haut. (3 enfants).
1)-Jean, né vers 1672. Il épouse Françoise Guignard, fille de Françoise Tierce et Pierre Guignet vers 1697 à Sainte-Geneviève, Berthierville . Il épouse en seconde noce Catherine Horé le premier février 1717 à La-Visitation, Ile-Dupas.
2)-Charles, Baptisé le 16/02/1673, à Sorel.
3)-Marie, Baptisée le 29/07/1675, à Sorel. 
BEAUGRAND, Jean (I41967)
 
23 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Steve Joseph Marcel (I19231)
 
24 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. LANDRIGAN, Christina (I77726)
 
25 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. CHAN, Camille Marie Odette Sara Lambert (I206844)
 
26 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. GOKEY, Charles Francis (I106652)
 
27 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. MASHTARE, Samuel Warren (I143628)
 
28 COLOMBE DÉSAULNIERS FRÉCHETTE

1932-2010
"Je suis née dans l'amour, j'ai vécu dans l'amour et je quitte entourée de l'amour des miens; je suis une femme comblée.'
(Paroles de Colombe, 2 jours avant qu'elle nous quitte.)

Enveloppée par l'amour des siens, Colombe (épouse de feu Edgar Fréchette, fille aînée de feu Arthur Desaulniers et de feu Dora Dupuis), nous a quittés jeudi le 29 juillet à 15h40, à l'âge de 77 ans et 10 mois, au pavillon Ste-Marie du CHRTR. Les funérailles auront lieu en l'église de St-Joseph de Maskinongé, le samedi 7 août 2010, à 12h30. L'inhumation aura lieu au cimetière paroissial de Maskinongé. Elle laisse derrière elle dans le sillon d'amour qu'elle a créé: ses enfants ainsi que leurs compagnons et compagnes de vie : Danielle (Ghislain Brouillette), Luc (Jacqueline Lebrun), Doris (Claude Ayotte),Lyne et Patrice; ses petits-enfants : Miguel F. Ayotte (Ève Bouthillette) et Marc-Alexandre F. Ayotte (Claude Bériault-Trottier) et leur père Daniel Ayotte; Kim Fréchette (Mélissa Lamy) et Magalie Fréchette (Jimmy Sylvestre);Tommy Lavallée (Marie-Pier de Brien), Guy-Olivier Lavallée (Claudia Théoret), Jean-Nicholas Lavallée, Mélisange Lavallée (Richard Dagenais) et leur père Guy Lavallée; Olivier Fréchette et sa mère Guylaine Plourde; ses deux arrière-petits-enfants; Lucas-Emmanuel Marakis-Ayotte et Lily-Maxim Lavallée; sa sœur: Yolande Desaulniers; sa belle-sœur: Rolande Gagnon (feu René Desaulniers); ses nièces et son neveu: Sylvie, Manon et Michel Desaulniers et leur conjoint(e) et leurs enfants; tous ses cousins et cousines descendants des familles Desaulniers, Dupuis, Fréchette et Pagé; ses ami(e)s de l'âge d'or de Maskinongé, plus particulièrement ses amies de cartes ainsi que beaucoup d'autres ami(e)s dont elle a touché le cœur tout au long de sa vie.
La famille tient à remercier particulièrement le Dr Paulin Hébert, le Dr Berthiaume du CHRTR ainsi que tous ceux et celles qui lui ont accordé si généreusement soins et attentions tout au long de sa vie, et plus précisément durant son dernier séjour au pavillon Ste-Marie du CHRTR.
Pour le mieux-être de l'espèce humaine, Colombe et sa famille vous remercient d'offrir des dons à la Société canadienne du cancer
Résidences funéraires St-Louis 
DESAULNIERS, Colombe (I207090)
 
29 Crystal & Justin
September 28, 2013 Newlyweds for 952 days!
About Crystal

Crystal is currently living in the Madison area, working for UW-Madison in various positions. She is a true Badger, through and through. She earned both her BFA ('05) and Master's ('11) degrees from here and she has been in and around Madison since 2000, with a short stint on the East Coast from 2006-2008. She grew up in Glendale, Wisconsin - which is a small suburb in the Milwaukee area.

Crystal's mother, Antoinette Irene Tourtillott, is a member of the Stockbridge-Munsee Band of Mohicans and late father, Scott Kevin Tourtillott, is a member of the Menominee Nation. She is a descendant of both tribes, and also has Ojibwe, Bulgarian, German, and other unknown heritage. Her other dad, Bruce Silas, is a member of the Oneida nation and a proud Army Veteran. Crystal has one older sister, Starlyn. Starlyn is married to Beau Miller and the two of them have 2 beautiful children, Miles and Meryl.

She is fond of being creative, she likes to bead and sew as much as possible. She always says that she will someday return to painting, and she knows that once they have a house with space, she will find an area to call her studio! She loves to do spontaneous things, spend lots of time with family, and someday she hopes to see different parts of the world.

She truly knows what 'home is where the heart is' means, as she feels home is with family no matter where they might roam.



About Justin

Justin is currently living and working in the Madison area. He works for UW-Madison as a Grants and Contracts Specialist, through the Research and Sponsored Programs (RSP) office. He earned his Bachelor's of Business Administration degree from Georgetown University in December 2008. He grew up in Keshena and Shawano, Wisconsin and attended school in Shawano, Wisconsin.

Justin's late mother, Pamela Jean Wilber was an enrolled member of the Menominee Nation, so he is a proud enrolled member as well. Justin also has other European lineage. Justin has two older siblings; a sister, Destiny Lepscier, and a brother, Bryan 'Bun' Lepscier, Jr. He also has a younger sibling, Joseph Kaquatosh. Destiny has 4 beautiful children; Ariana, Pamela, Riley, and Robert. Bun has two beautiful children; Amaya and Oliver. And Joseph has one beautiful child as well; Jemma.

Justin likes to be outdoors. He enjoys hunting, fishing, boating, camping, as well as golfing. He likes to spend time with loved ones, devoting much of his free time to visiting with his large family and long list of friends. He is good-natured, kind, and likes to tease people a lot out of love. He would like to travel and has lots of dreams of living a comfortable life. Justin also enjoys gambling and has been quite lucky on the slots in the past.

Justin is definitely a Wisconsinite; he likes cheese and sausage, enjoys brats and definitely throws back a beer or two in his down time. He is a big Wisconsin and Georgetown sports team supporter- Badgers, Brewers, Hoyas- but especially the PACKERS! He is a very proud stockholder of the Green Bay Packers and has dreams of someday owning season tickets. Dream on Justin!


How we met

In 2006, Crystal moved to Washington, D.C. from Madison, Wisconsin to start her first 'real' job, working as a Visitor Services Assistant at the National Museum of the American Indian (NMAI). She met many great people at the museum, and learned about a lot of different tribes. She came to know some of her co-workers, Sonny, and his wife Diana, very well while she roamed the exhibits and corridors of NMAI. They all, along with several others (Vanessa, Jose, Angelia, Charlie, Fred, Sharyl, Adrienne, Ben, Leland, Brian, Zandra, Rachael, Ken, etc) spent countless hours running the Lelawi theater where they had plenty of time to chat and get to know one another. It was one of these times at the Lelawi when Diana and Sonny first brought up the idea of 'Justin' the 'Menominee' to Crystal. Meanwhile, Justin was a friend of Sonny's since coming to the museum a few years back. He was a student at Georgetown University, enjoying the DC life.

Sonny and Diana decided that Crystal and Justin needed to meet, so they made arrangements for them to meet one day after work at NMAI at the Buffalo Billiards bar. Justin says when he tried to talk to Crystal there, she barely said anything, so he thought she was stuck up. A few months later, Crystal was a single woman and decided to try getting to know Justin again since he knew Wisconsin, and she was far from home. Justin, as he often did, lost his phone one day. Lucky him, because his post on MySpace about needing phone numbers attracted Crystal to send him hers. So began the 'getting to know each other ' stage. In November 2007, Crystal and Justin decided to officially date, and they have been together ever since. They moved in together in 2010, and have been living in Madison for the past few years.
 
LEPSCIER, Justin (I166429)
 
30 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. JOHNSON, Patricia Ann (I86468)
 
31 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Hugo Claude (I7595)
 
32 DEVILLE, ÉDOUARD (à sa naissance, il reçut le prénom de Daniel-Édouard-Gaston), arpenteur, fonctionnaire et auteur, né le 21 février 1849 à La Charité-sur-Loire, France, fils de Charles Deville, médecin, et d'Estelle Tallard ; le 21 février 1881, il épousa à Québec Joséphine Ouimet, fille de Gédéon Ouimet*, surintendant de l'Instruction publique, et ils eurent un fils ; décédé le 21 septembre 1924 à Ottawa.

Édouard Deville étudia à l'école navale de Brest et, à l'obtention de son diplôme en 1868, entra dans la marine française comme hydrographe. Après avoir passé plusieurs années à effectuer des levés hydrographiques, surtout dans le sud du Pacifique et au Pérou, il quitta la marine avec le grade de capitaine en 1874. La même année, il immigra dans la province de Québec avec sa mère, qui était veuve, et sa sœur. À titre d'astronome adjoint d'Edward David Ashe*, il arpenta de nouveau certaines parties de la haute vallée de l'Outaouais pour le compte du département des Terres de la couronne de la province de Québec. Accrédité arpenteur des terres de la province en 1877, il réussit, l'année suivante, les examens d'arpenteur des terres du dominion et les examens, plus difficiles, menant à l'obtention du prestigieux titre d'arpenteur topographe du dominion. Ces succès attirèrent l'attention de l'arpenteur général Lindsay Alexander Russell, qui l'invita à se joindre au bureau d'examen des arpenteurs du dominion au début de 1879. Au cours de l'année qui suivit, Deville fournit à Russell des questions d'examen ainsi que des tables astronomiques et travailla à déterminer la longitude d'Ottawa.

Deville quitta le département des Terres de la couronne de la province de Québec pour entrer aux Services d'arpentage des terres fédérales en 1880. La première année, il travailla dans les monts Touchwood, en Saskatchewan. Ses talents lui valurent d'être promu inspecteur des levés en 1881, puis inspecteur en chef l'année suivante, fonction qui le ramena à Ottawa. Pendant la maladie de Russel en 1884, Deville assura l'intérim comme arpenteur général et conserva ce poste après le départ de Russell à la retraite en 1885.

Au cours de la première année de Deville en fonction, le personnel des Services d'arpentage commença à relever la configuration de la ceinture du chemin de fer canadien du Pacifique en Colombie-Britannique. Intéressé à savoir si la photographie pouvait faciliter les levés en terrain accidenté, montagneux, Deville confia une caméra à un membre de l'équipe en 1886 et mit au point ce qui deviendrait bientôt la technique phototopographique ou photogrammétrie. Première personne à avoir utilisé avec succès cette technique (dont l'emploi avait été suggéré en France au début des années 1850), il publia un guide, à tirage limité, en 1889. Son intérêt pour la photographie – il était un fervent photographe amateur – l'amena aussi à recommander l'utilisation de reproducteurs photographiques de documents pour copier les cartes utilisées sur place.

Deville contribua à l'adhésion du Canada à l'Union astronomique internationale et à l'Union géodésique et géophysique internationale fondées en 1919. Au moment de la réorganisation du ministère de l'Intérieur en 1922, la Commission géodésique du Canada et la commission de la frontière internationale, que William Frederick King* avait dirigées jusqu'à sa mort en 1916, fusionnèrent avec la direction des levés topographiques du ministère pour former le Bureau des levés, dont Deville devint directeur général. À ce poste, qu'il occuperait jusqu'à ce que la maladie le force à rester chez lui en avril 1924, Deville inculqua la rigueur scientifique à ses collègues, appuya énergiquement l'utilisation d'observations astronomiques, étendit l'usage de la photographie et intensifia le travail de cartographie.

Membre fondateur de la Société royale du Canada en 1882, Édouard Deville prit une part active aux travaux de cette association, notamment comme secrétaire de la section iii de 1892 à 1912. Esprit curieux, il œuvra au sein de la Canadian Engineering Standards Association, de la Town Planning Association of Canada, de la Commission de l'air et de l'Association of Dominion Land Surveyors. Fidèle de la paroisse Sacré-Cœur d'Ottawa, membre du conseil de l'Alliance française, il fit également partie des conseils d'administration du St Luke's Hospital et du Civic Hospital. Tenu en haute estime par les arpenteurs et par la communauté scientifique, il fut honoré par la University of Toronto, qui lui décerna un doctorat en droit en 1905, décoré de l'ordre du Service impérial en 1916, et nommé membre honoraire de l'Engineerinig Institute of Canada en 1922. Ses collègues le considéraient comme un scientifique et un fonctionnaire modèles et le respectaient pour ses réalisations en mathématiques. Deville avait habilement dirigé une organisation tournée vers l'avenir qui, devant les grands défis posés par l'arpentage au Canada, n'hésitait pas à employer les techniques les plus récentes.

Richard A. Jarrell

Édouard Deville est l’auteur d’Examples of astronomic and geodetic calculations for the use of land surveyors (Québec, 1878) et de Photographic surveying : including the elements of descriptive geometry and perspective (Ottawa, 1889 ; éd. rév., 1895). Il a de plus collaboré à la troisième édition de Canada, Direction des terres fédérales, Manual shewing the system of survey of the dominion lands, with instructions to surveyors (Ottawa, 1871 ; [3e éd.], 1883). On trouve mention de ces ouvrages ainsi que d’autres qu’il a publiés dans le Répertoire de l’ICMH. L’Index des Mémoires et autres publications 1882–1982, R. H. Hubbard, compil. (Ottawa, 1987) de la Société royale du Canada contient la liste des communications qu’il a présentées devant cette société. Ses rapports à titre d’arpenteur général intérimaire et d’arpenteur général sont parus dans Canada, Parl., Doc. de la session, rapport du dép. de l'Intérieur, 1884–1918.

AN, MG 29, E114, dossier 1 ; RG 15, 82 ; 240, dossier 15882.— ANQ-Q, CE301-S1, 21 févr. 1881.— Arch. départementales, Nièvre (Nevers, France), État civil, La Charité-sur-Loire, 23 févr. 1849.— Le Droit (Ottawa), 22 sept. 1924.— Globe, 22 sept. 1924.— Ottawa Citizen, 22 sept. 1924.— Ottawa Evening Journal, 22 sept. 1924.— Toronto Daily Star, 22 sept. 1924.— Canadian men and women of the time (Morgan ; 1898 et 1912).— J. D. Craig, « Dr. Edouard Gaston Deville, director general of surveys, Department of the Interior, Ottawa », Soc. royale d'astronomie du Canada, Journal (Toronto) 18 (1924) : 405–411.— D. B. Dowling, « Edward Gaston Daniel Deville », SRC, Mémoires, 3e sér., 19 (1925), proc. : viii–ix.— « E. G. Deville, i.s.o., d.t.s., hon. m.e.i.c. », Engineering Journal (Montréal), 7 (1924) : 686s.— R. A. Jarrell, The cold light of dawn : a history of Canadian astronomy (Toronto, 1988).— J. G. MacGregor, Vision of an ordered land : the story of the Dominion Land Survey (Saskatoon, Saskatchewan, 1981).— D. W. Thomson, l'Homme et les méridiens : histoire de l'arpentage et de la cartographie au Canada (3 vol., Ottawa, 1966–1985), 2 –3

Bibliographie générale

© 2005–2016 Université Laval/University of Toronto 
DEVILLE, Edouard Gaston Daniel (I15894)
 
33 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. LERNO, Ashley Celina (I8756)
 
34 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. LABELLE, Éliane Marie Fernande (I14829)
 
35 Four men arrested after violent home invasion in St. Catharines

680News staff
2012/09/03

Police have arrested four men after a home invasion in St. Catharines late Sunday night.

The incident began when four men forced their way into the home, physically assaulting the occupants and fleeing the house with a quantity of illegal street drugs.

Charges have been laid against four suspects in the case. All four are Barrie residents and have been identified as Joshua Wilson, Calab Wilson, Lucas Smiley and Sean Pelland.

The occupants of the home were not seriously injured, according to police. 
PELLAND, Sean P (I17574)
 
36 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. BERTRAND, Francis R (I200173)
 
37 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. QUESNELLE, Herman (I29060)
 
38 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. CHAMPAGNE, Paul Ernest (I190470)
 
39 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND-MARCOTTE, Marie-Claude (I18055)
 
40 January 11, 1929. ALPHONSE MARTIN GRANTED PATENT ON WATER HEATER Alphonse Martin of Ogdensburg has just been granted a patent.

Il a inventé un chauffe-eau électrique nommé la Kant Kool Electric Water Heater produit par Katzman Furnitur à Ogdensburg en 1929. 
MARTIN, Alphonse Alfred (I85696)
 
41 January 9, 2013 Times-Union

ALBANY — George B. Ceresia, the administrative judge for the 3rd Judicial District, which covers seven counties including Albany and Rensselaer, resigned from his position Wednesday, officials said.

Ceresia, 69, a Troy native who has held the top judicial post since 2004, left in what was described as a pre-emptive strike because he was about to be replaced, according to people with knowledge of the situation.

Ceresia, a state Supreme Court justice based in Rensselaer County, sent an email to district employees. The district covers Albany, Rensselaer, Columbia, Greene, Ulster, Schoharie and Sullivan counties.

The 1968 graduate of Albany Law School and one-time North Greenbush town justice was elected to state Supreme Court in 1994 and re-elected in 2008. His term expires in 2021.

He was appointed administrative judge for the 3rd Judicial District by the state's then-chief administrative judge, Jonathan Lippman, now chief judge of the Court of Appeals.

Ceresia serves at the pleasure of the state's administrative judge, who is now Gail Prudenti.

He will be replaced by an appointee of Prudenti, who will have input from Lippman and Karen Peters, presiding justice of the Appellate Division of state Supreme Court's 3rd Department, which covers 23 upstate counties including the Capital Region.

Ceresia is also the father of Rensselaer County Judge Andrew Ceresia.

The elder Ceresia, a Democrat, succeeded Thomas W. Keegan, who retired in March 2004.

Ceresia could not immediately be reached for comment. 
CERESIA, George B (I201894)
 
42 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. PELLAND, Jason Laney (I4571)
 
43 Joey Stott committed suicide on June 10, 2007.

It was one week before his mom, Mona, was scheduled to run in her second Manitoba Marathon. It was also one week before what would have been Joey's 25th birthday.

"Instead of attending his birthday (party), we attended his funeral," Mona said through tears earlier this week. "I was going to run (in the marathon). His funeral was at 2 o'clock, and it takes me four hours and 20 minutes to run a marathon. I could do it. People thought I was ridiculous. I didn't run it."

But that doesn't mean Stott has stopped running. Far from it, in fact.

The 46-year-old wife and mother is the driving force behind the Imagine Run, also known as the Rock 'n' Roll Half Marathon. The second annual edition will take place Saturday, Sept. 26, in her hometown of Niverville.

The full day of activity, which is a lot more than just a half marathon and a 10 km fun run or walk, raises money and awareness for the Mood Disorders Association of Manitoba. Stott doesn't want anyone else to have to experience a loved one's suicide.

"So many people are struggling, and struggling in silence," Stott said. "A lot of people think you should just be able to get over it. That would be like telling somebody who is diabetic to just get over it and not take their insulin, which would be ridiculous. This is no different."

Stott and her 18-member committee, known as the Imagine Team, have structured the event so it appeals to everyone, not just runners.

Last year they had skydivers, bands, an Elvis impersonator, vendors and wellness expos. This year there will be more bands, a play area for the kids, cheerleaders and a toonie barbecue, just to name a few of the highlights.

The way Stott sees it, the more people who come out, the more people who will learn about mental illness.

"Instead of the lonely runner going out, doing his run and coming home with his medal, we've made it so that he can bring the family," Stott said.

"... Joey wouldn't have come for the run, but if there would've been a band there on a nice Saturday afternoon he would have come there and sat in there and he would've seen me come in."

The feedback following last year's inaugural Imagine Run and the first unofficial event held in November 2007 -- which combined has raised approximately $70,000 -- has been exactly what Stott was hoping to hear.

"We have a mission," she said, tears once again filling her eyes. "I won't ever get my son back, but when I go to the Running Rooms and pick up entries and people say 'You're making a difference,' I say 'Yeah, not for my baby.' And they say, 'No, but for somebody else's.' So that's our payoff."

Even though Joey wasn't a runner and his mom was, it still played a significant role in their mother-son bond. When Joey would go home and see that his mom's running shoes were missing, he would get in his car and find her on her training route.

"I'd say, 'I ran 18 miles today,' " Mona said. "And he's like, 'I could take my car and do it in a lot faster time than you can.' He always had something funny to say, but he was always checking up on me.

"He would never run, but he always was a caring individual and made sure I was OK. So I had to do this run. I had to do this run for him."

For more information or to register, check out imagineteam.ca or visit any Winnipeg Running Room location.

kirk.penton@sunmedia.ca 
AUBIN, Mona (I222215)
 
44 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. GADROW, Venessa Lynn (I253542)
 
45 Le Journal de Montréal, QC

HOULE (née Latrémouille), Denise 1925 - 2008 À Montréal, le 20 décembre 2008, est décédée madame Denise Houle, à l'âge de 83 ans. Elle s'est éteinte paisiblement à son domicile à la suite d'une brève maladie, entourée de l'amour de ses enfants. Elle était l'épouse de feu Louis-Charles Houle, policier mort en devoir en 1957. Elle laisse dans le deuil ses trois enfants adorés Diane (Ian D. Rutherford), Yolaine et Louis-Charles (Odette Gravel), son unique petit-fils dont elle était si fière Louis-Vincent (Gabrielle Mankiewicz), son frère Yvon (Fernande Clermont), ainsi que de nombreux neveux et nièces, parents et amis. Denise était une femme exceptionnelle, reconnue pour son beau sourire, sa grande générosité et son amour de la vie. Pour certains d'entre nous, elle aura été une mère et une grand-mère, une compagne de vie, une amie, une confidente, elle était une Grande Dame. L'héritage exceptionnel qu'elle nous lègue viendra combler le vide immense laissé par son départ. Tout comme elle nous a appris à vivre, elle nous aura appris à mourir. Les funérailles auront lieu le lundi 29 décembre 2008 à 17 h 30 en la chapelle du complexe funéraire La famille sera présente à compter de 14 h pour recevoir les condoléances. Parents et amis sont invités à se joindre à la famille pour une réception qui suivra la célébration eucharistique. Des dons à la fondation québécoise du cancer ou à l'Association d'entraide Ville-Marie Inc. seraient appréciés. Parution: 2008-12-27 au 2008-12-27 dans La Presse - 1672775 
LATRÉMOUILLE, Denise (I207530)
 
46 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. MEAD, Lenus Edward (I178609)
 
47 Loving Memory
Mrs. Ella May Johnson
October 8, 1935 - November 17, 2006
The family announces with sorrow her death at the Lady Minto Hospital, in Cochrane, on Friday, November 17, 2006, at the age of 71.
Loving wife of Howard N. Johnson Jr and dearest mother of Susan Foy (William Boss) of Cochrane, Terry (Lorette) Therriault of Hornepayne, daughter-in-law Lori Matechuk of Thompson, Man., And step-son Mark Johnson. She will be sadly missed by her grandchildren: Carl Foy (Tammy Spalding), Melissa (Jean) Dubeault, Ronnie Therriault, Jody Therriault, Dallas Matechuk, Jason, Terry and Larissa Therriault, also great-grandchildren: Venessa, Joshua and Austin Dubeault, Mackenzie, Ethen and Coen Foy. She will remain in the hearts of her siblings: Marjorie (Armand) Allaire, Dorothy (Gordon) Beech, Bernie (Roy) Mitchell, Marie (Eden) Harper, Gerald (Helen) Rhodes, Roy(Gladys) Harper, Eugene (Glenda) Harper and Rheo Harper. She was predeceased by her parents Allan Roy Harper and Josephine Marie Lajoie, her husband Charles Therriault, daughter Charlene Therriault, son Dwayne Therriault, siblings: Helen Arbour, Helen Gauthier and George Rhodes.
A Memorial Service was held in the Irvine & Irvine Chapel at 2pm with the Reverend Judith Visser officiating.
Donations may be made to the Heart & Stroke Foundation or to the Canadian Cancer Society and would be appreciated by the family.
As a memorial to Ella May, a tree will be planted in Memory Woods; as a tree grows, memories live.
Funeral arrangements in care of
Salon Funéraire Irvine & Irvine Funeral Ho 
DUBEAULT, Jean Charles (I106050)
 
48 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. Famille F73310
 
49 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. CHAUSSÉ, Adélard Camille Joseph (I195653)
 
50 Au moins une personne vivante ou marquée privée est liée à cette note - Les détails ne sont donc pas publiés. ROBITAILLE, Kenneth (I220570)
 

      1 2 3 4 5 ... 51» Suivant»